La première Ministre Elisabeth Borne, à Lyon, avec des militaires de l'opération sentinelle
La première Ministre Elisabeth Borne, à Lyon, avec des militaires de l’opération sentinelle @GL

"Nos militaires jouent un rôle essentiel pour la sécurité du pays" (Elisabeth Borne, première Ministre)

En visite à la gare de Perrache, à Lyon, la première Ministre a rencontré des militaires de l'opération Sentinelle.

La première Ministre Elisabeth Borne, à Lyon, avec des militaires de l'opération sentinelle
La première Ministre Elisabeth Borne, à Lyon, avec des militaires de l'opération sentinelle, le 12 septembre 2022
@Guillaume Lamy

La Première ministre Elisabeth Borne est arrivée en gare TGV de Perrache, ce matin à 9h39 précises, pour une visite lyonnaise expresse de quatre heures.

Lors d'une première séquence, à laquelle la presse était invitée, la chef de Gouvernement a rencontré plusieurs militaires de l'opération Sentinelle, pour leur "rendre hommage"  et féliciter leur "engagement général". "Votre présence est importante pour assurer la sécurité du pays et entretenir le lien entre les citoyens et l’armée. Merci pour votre réponse engagement." a-t-elle expliqué à un soldat.  La locataire de Matignon a ajouté qu'il est "primordial d’aller au contact de nos militaires qui jouent un rôle essentiel pour la sécurité de notre pays.".

Une seconde séquence se déroule en seconde partie de matinée sur la base aérienne du mont Verdun. Seule une partie de la presse, sélectionnée par le cabinet de la première Ministre, a pu faire le déplacement sur la base aérienne.

Au programme : honneurs militaires, revue des troupes,  visite des installations enterrées du centre national des opérations aériennes (CNOA) - à près de 130 mètres de profondeur opère le cerveau de (presque) toutes les opérations militaires aériennes françaises -, présentation de l’hélicoptère Fennec de l’armée de l’air et de l’espace, échange avec l’équipage, visite du Centre air de planification et de conduite des opérations aériennes (CAPCO).

A 13h30, fin de la visite en terres lyonnaises, la première Ministre s'envolera à bord d'un avion ravitailleur Airbus A330-MRTT de l'armée de l'air et de l'espace

Pour en savoir plus sur la base militaire du mont Verdun : Lyon Capitale  vous embarque dans ce QG "secret-défense".

Base aérienne du mont Verdun, à 130 mètres de profondeur
@Antoine Merlet
Base aérienne du mont Verdun, à 130 mètres de profondeur
@Antoine Merlet
@Antoine Merlet
Les “blocs d’espace” (volumes d’espaces aériens définis en fonction des besoins du trafic aérien) sont contrôlés sous le mont Verdun. Des zones sont quotidiennement “ségréguées” pour des simulations de combat aérien
@Antoine Merlet

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut