Neige à Lyon : Météo France en grève ce mercredi

Les salariés des services météorologiques et climatiques sont en grève ce mercredi pour dénoncer les suppressions de postes.

Le hasard fait mal les choses. Alors qu'un épisode neigeux touche actuellement la région lyonnaise et plus largement la région tout entière, une grève à lieu à Météo France Auvergne-Rhône-Alpes. Les agents dénoncent les “coupes sombres dans les services météorologiques et climatiques”. Di'ci 2022 plus de 400 postes pourraient être supprimés en France. “Ces baisses de moyens auront un effet domino : dans le domaine des transports (viabilité hivernale, trafic aérien...), de l’agriculture, du tourisme, du bâtiment, de l’énergie...”, dénoncent les syndicats. Selon ces derniers “la chaîne d’alerte en cas de danger météo sera également fragilisée. Les centres d’Aurillac, de Clermont, de Montélimar, de Bourg-Saint-Maurice et de Chamonix seront fermés”. 

450 000 euros, c’est l’ordre de grandeur du coût pour une métropole comme Lyon d’une seule nuit d’astreinte pour dégager les routes en cas d’épisode de neige ou de verglas. Ca vaut le coût ( !) de disposer d’un service météo de pointe pour donner une idée exacte des quantités de neige attendues, éviter les fausses alertes, mettre à jour en temps réel les prévisions...”, concluent les syndicats.

Un nouveau préavis de grève devrait être déposé en février. En attendant, le mouvement qui a lieu ce mercredi pourrait bien compliquer la tâche des collectivités en charge du déneigement comme le Grand Lyon. 

à lire également
Environ 500 Gilets jaunes ont parcouru les rues de Lyon cet après-midi, dans une ambiance plutôt calme. De Saint-Jean aux alentours de Jean Macé en passant par la place Bellecour, le cortège a largement perturbé la circulation du centre-ville, sans que la situation ne dégénère.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut