Migrants : Emmanuelle Cosse écrit à Laurent Wauquiez

Dans une lettre ouverte publié par le site du Journal du dimanche, la ministre du Logement s'en prend au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui s'est élevé contre le plan gouvernemental de répartition sur le territoire des migrants de Calais.

"En répétant sans cesse les mêmes éléments de langage sur les "centaines de mini Calais" que nous voudrions ouvrir, vous ne les rendrez pas vrais pour autant. En revanche, en usant de ce genre de mensonges de communication, vous faites preuve d’une grande irresponsabilité républicaine." Voilà ce qu'écrit Emmanuel Cosse, ministre du Logement, à Laurent Wauquiez, dans une lettre ouverte publiée sur lejdd.fr. Elle fait part au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes d'un "certain malaise" suite aux propos de ce dernier à l'annonce du plan gouvernemental pour répartir les migrants de Calais sur tout le territoire national.

"Pour donner rapidement la mesure de vos déclarations, ce plan national confie à votre région de près de 8 millions d’habitants, la deuxième plus riche et plus peuplée de France, le soin d’accueillir 1.800 personnes en détresse", ajoute-t-elle.

"Vous attisez les peurs"

Plusieurs élus avaient déjà protesté contre la position de Laurent Wauquiez, dans l'opposition régionale notamment, jusqu'au maire de Grenoble. Emmanuelle Cosse enfonce le clou. "Non content d’appeler des élus à fuir leurs responsabilités, vous attisez les peurs et vous relayez les discours de haine. Quelle différence entre votre pétition "anti jungles" et l’association des "maires sans migrants" lancée par le Front national ?"

Et elle lance enfin, avant d'enjoindre l'élu LR à "reprendre [sa] place au sein du pacte républicain" : "Par vos initiatives, vous contribuez à la dégradation du débat public, quand il s’agit seulement d’en finir avec une situation humaine indigne. Votre famille politique issue de la tradition gaulliste vaut mieux que cet affaissement populiste."

L'intégralité de la lettre est disponible ici.

à lire également
Police Fourgon Tim
Sept membres d’un réseau criminel d’immigration illégale ont été mis en examen à Lyon. Ils sont soupçonnés d’avoir permis l’entrée illicite de plusieurs milliers de citoyens pakistanais, indiens et bangladeshis en Europe. Ils auraient empoché... 1 million d'euro dans l'affaire.
1 commentaire
  1. Robes Pierre - 19 septembre 2016

    Mme Cosse épouse Baupin sans doute

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut