avis-de-recherche_medium
DR

Meurtre de Saint-Jean : le coupable présumé arrêté

Le présumé meurtrier de la rue Saint-Jean vient d'être arrêté par la police lyonnaise, 8 jours après les faits. Selon nos informations, c'est la caméra de vidéosurveillance située juste au-dessus de la boulangerie qui a permis de retrouver sa trace, grâce à la qualité de ses images.

Il avait porté plusieurs coups de couteau à un client de la boulangerie Bredz, 4 rue Saint-Jean, dimanche 9 janvier, vers 5h30 du matin et il était recherché par la police lyonnaise depuis. Selon nos informations, il a été arrêté ces dernières heures par les équipes de recherche de la sûreté départementale et sera présenté mercredi au parquet.

L'altercation entre le meurtrier et sa victime avait éclaté dans la queue de la boulangerie, on ne sait pas trop pourquoi. Peut-être parce que l'un avait doublé l'autre dans la queue ou parce que les deux hommes entretenaient un différend inconnu des services de police jusqu'alors. Toujours est-il que les deux hommes étaient sortis régler leur compte dehors et que l'un avait sorti un couteau qu'il avait planté dans le dos de sa victime à plusieurs reprises. L'homme de 36 ans demeurant à Caluire-et-Cuire était décédé sur le coup, des suites d'un arrêt cardiaque provoqué par les coups.

Après une enquête de voisinage qui n'avait rien donné, la sûreté départementale, forte de la qualité exceptionnelle des images de vidéosurveillance mises à sa disposition, avait diffusé, samedi 15 janvier, les photos des suspects, dans la presse locale. Ce qui a presque immédiatement donné lieu à des témoignages et permis de les identifier, puis de les confondre, ce début de semaine.

Le procureur de la République de Lyon, Marc Désert et le directeur départemental de la sécurité publique, Jean-Marc Rebouillat, ont prévu de donner une conférence de presse mercredi, sur le sujet, à 17h.

à lire également
Le directeur de l'EM Lyon, qui a dû gérer cette année les polémiques sur l'enregistrement de Laurent Wauquiez et sur le fichier sexiste qui circulait au sien de l'école, va passer la main à Tawhid Chtioui le 1er avril 2019.
10 commentaires
  1. Yvan, de Lyon - 18 janvier 2011

    C'est une excellente chose, que le présumé coupable ai été arrêté. Il sera coupable, lorsqu'il l'aura été déclaré par les assises...

  2. anonyme - 18 janvier 2011

    ces derniers temps, de nombreux dossiers illustrent l'efficacité de la vidéo surveillance.

  3. Contribuable Lyonnais - 18 janvier 2011

    Faut-il rappeler que la videosurveilllance a été vendue aux lyonnais comme un outil efficace de PREVENTION. Or, il n'en est rien, encore et encore la preuve. La videosurveillance n'est qu'un outil d'aide parmi d'autres à la Police Nationale pour identifier des délinquants. Dès lors, il appartenait à l'état de financer et de légiférer sur la mise en place de videosurveillance, pas aux municipalités de l'imposer à de seules fins électoralistes. Si tel était le cas, nous sommes d'accord.

  4. yoo12 - 18 janvier 2011

    en attendant grâce à la vidéo surveillance, ils les ont arrêté. Le crime aurait pu resté impuni

  5. Contribuable Lyonnais - 19 janvier 2011

    Qui vous dit que la Police n'aurait pas été arrêtés ces personnes sans la videosurveillance ? Qu'elle est accélérée l'enquête, certes. A croire que la Police n'arrêtait personne avant. Comment expliquez-vous que les crimes sous zone video ou non ont le même taux d'élucidation ? Néanmoins, sans polémiquer sur la videosurveillance, c'est du domaine de l'état pas des municpalités que d'ériger la videosurveillance qui ne sert qu'à aider la Police Nationale dans ses enquêtes.

  6. Nicole - 21 janvier 2011

    @contribuable lyonnais: on a l'impression que cela vous dérange mon petit, qu'on ai arrêté le suspect d'un meurtre grace à la video surveillance...

  7. Contribuable Lyonnais - 22 janvier 2011

    Ma grande Nicole, je suis ne pas contre la videosurveillance, je suis contre son rapport qualité/coût financée par les municipalités. Saisissez-vous la nuance, ma grande ? Si j'adoptais le même raisonnement intellectuel que vous je pourrai vous rétorquer 'on a l'impression que cela vous dérange ma grande, que la videosurveillance n'ait pas dissuadé les suspects de commettre un meurtre'.

  8. philo - 22 janvier 2011

    @Nicole: très bonne remarque!

  9. Sphinx03 - 25 janvier 2011

    @Contribuable: très bonne remarque!

  10. Sphinx03 - 25 janvier 2011

    @Nicole Vous vous réjouissez de l'arrestation des suspects grâce à la videosurveillance. Mais comme le souligne si bien votre petit Contribuable, vous semblez occulter le fait qu'il y ait eu un mort. Cela ne vous dérange-t-il en rien qu'un homme ait pu se faire poignarder sous l'oeil bienveillant du système de 'vidéoprotection'? Tient, c'est bizarre, je pensais que la vidéo PROTECTION avait pour but premier de prévenir la délinquance! Du moins c'est l'argument qu'on a utilisé au sommet de l'Etat pour que les villes s'équipent en masse de ces systèmes qui sont tant décriés depuis des années en Grande-Bretagne du fait de leur caractère opprimant, mais surtout du fait de leur inéfficacité à DISSUADER le passage à l'acte des délinquants. Pensez-vous que de sa tombe, notre victime de St Jean soit satisfaite de la vidéoprotection? Pensez-vous qu'il adhère au discours d'Hortefeux prononcé en septembre 2009, où il disait: 'les crimes et les délits chutent deux fois plus vite dans villes équipées de vidéo-protection que dans celles où aucun dispositif installé'. Notre cher ministre de l'Intérieur en est arrivé à cette conclusion sur la base d'un rapport de l'Inspection Général de l'Administration totalement érroné, car réalisé à partir d'une évaluation bancale, destinée à donner raison à la vidéo-protection contre toute logique. Allez voir ce rapport et vous verrez qu'aucun des critères de l'évaluation rigoureuse n'a été respecté.Qu'on arrête donc de nous parler de vidéo-protection. Ce terme politiquement correct ne fait que masquer un système de surveillance destiné à favoriser la répression au détriment d'une véritable politique de prévention.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut