Les gendarmes ont saisi pour 850 000 euros de drogues. (Photo Dr)

Métropole de Lyon : un vaste réseau de trafic de stupéfiants démantelé à Vaulx-en-Velin

Les enquêteurs de la gendarmerie ont mis au jour une "vaste structure criminelle" opérant sur la commune de Vaulx-en-Velin, en périphérie de Lyon. Douze personnes, dont cinq membres d’une même famille, ont été mises en examen pour trafic de stupéfiants, blanchiment d'argent et détention d’armes. 

Après plusieurs mois d’investigation, les enquêteurs de la gendarmerie du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes ont démantelé une "vaste structure criminelle" spécialisée dans le trafic de stupéfiants, le blanchiment d'argent et la détention d’armes.

Pour retrouver le point de départ de cette enquête, il faut remonter à une perquisition menée le 30 novembre 2020 à l’Arbresle, à Vaulx-en-Velin, pour des faits de vols aggravés. Sur place, la découverte de "grosses quantités de produits stupéfiants, d'argent liquide, d'armes et de munitions" avait éveillé les soupçons des militaires et mis la section de recherche sur la trace du réseau vaudais.

Un clan familial à la tête du réseau

Au cours de leur enquête, les forces de l’ordre ont découvert un système bien huilé, géré depuis Vaulx-en-Velin par un "clan familial". Selon les gendarmes, ce dernier était impliqué dans "la logistique, le ravitaillement, la vente via des comptes Snapchat et le blanchiment" sur des points de deal.

Le 28 juin 2021, une vaste opération conduite par la section de recherche a permis de démanteler tout le réseau. La mobilisation de 150 gendarmes appartenant à plusieurs unités d'intervention (PSIG, PSPG et GIGN) a conduit aux interpellations de la famille et de sept revendeurs. Plusieurs points de deal ont également pu être fermés. 

850 000 euros de drogues saisies

Les perquisitions ont permis de saisir de grandes quantités de drogues, dont 78 kilos de résine de cannabis, deux kilos de cocaïne et de l'huile de cannabis, pour un montant total de 850 000 euros. Sur place, les militaires ont aussi mis la main sur plus de 400 000 euros, principalement en liquide, ainsi que six véhicules et plusieurs armes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut