La tarte à la praline sera au coeur de ce championnat du monde en 2022. @Philippe Jalin

Métropole de Lyon : ce qu’il faut savoir sur le 1er championnat du monde de la praline

Douceur chèrement défendue par les Lyonnais qui l’ont érigé en star depuis les années 90, la praline rose aura le droit à son premier championnat du monde du 27 au 30 octobre. La compétition se déroulera dans les salons du château du Parc de Lacroix-Laval, à Marcy l’Étoile.

Depuis les années 90, le petit bonbon rose a conquis les palais d’un nombre innombrable d’amateurs de confiserie. Érigée au rang de star par les Lyonnais qui l’ont adopté dans les années 90 en faisant presque oublier son véritable lieu de naissance, à Montargis dans le Loiret, la praline est devenue l’élément de base d’une spécialité locale, la tarte aux pralines. 

Elle n’est donc pas née entre Rhône et Saône, mais c’est bien dans la capitale de la gastronomie ou tout du moins à quelques kilomètres de là, au château du Parc de Lacroix-Laval, à Marcy l’Étoile, qu’elle connaîtra son premier championnat du monde, comme nous l'évoquions en 2021. Pour lancer l’événement, les organisateurs se sont accolés à plusieurs références du milieu culinaire à l’instar de l’Institut Paul Bocuse et du centre de formation d'apprentis de la gastronomie (CFA). 

Un week-end autour de la praline pour les amateurs

Cette première édition "s’adressera aux artisans, aux apprentis, mais aussi à tous les pâtissiers amateurs » qui seront prêts à se frotter aux trois thématiques du concours. La praline devra être présentée sous trois formes différentes par les candidats. Ils devront ainsi la travailler comme un produit boulanger, avec une brioche, un produit pâtissier, avec une tarte, et enfin de façon tout à fait libre avec une création originale.

Des présélections se dérouleront au mois de septembre et la finale sera organisée le 27 octobre, en ouverture du mondial. Suivront ensuite trois jours de festivités autour de la praline avec un marché qui doit accueillir une quarantaine d’exposants, parmi lesquels des boulangers, des pâtissiers ou encore des confesseurs, l’idée étant de "faire apprécier la praline sous toutes ses formes", soulignent les organisateurs. Une exposition sera ainsi consacrée à son histoire et les amateurs les plus fous de praline pourront même participer à des cours de pâtisserie et confiserie donnés par l’école de cuisine Gourmets by Institut Paul Bocuse du 25 au 29 octobre.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut