Manifestation contre la loi de sécurité globale. ©Benjamin Terrasson

Manif au départ de l'IGPN de Lyon ce samedi contre la loi "de sécurité globale" et la répression policière

Ce samedi 16 janvier, une nouvelle mobilisation aura lieu contre la loi dite "de sécurité globale" et pour réclamer justice pour les victimes de la répression policière. La marche partira de l'IGPN, à Villeurbanne, pour rejoindre Lyon.

Une manifestation est organisée ce samedi 16 janvier à Lyon. Les collectifs contre la loi dite "de sécurité globale", les collectifs et syndicats étudiants, le secteur de la culture mobilisé, les écolos, le comité contre les violences policières et les gilets jaunes appellent à une "Marche des libertés et des justices" entre Villeurbanne et Lyon. Le départ se fera à 14h au siège local de l'IGPN, au 225 cours Emile Zola à Villeurbanne.

Les militants marcheront jusqu'à Lyon pour dire "stop à la dérive autoritaire et à la surveillance généralisée" et pour réclamer justice pour les personnes victimes de la répression policière, bien présente en particulier dans les quartiers populaires depuis des décennies. L'association des victimes de crimes sécuritaires et les familles des victimes seront notamment présentes. Depuis des années, elles se battent pour que la lumière soit faite sur les circonstances des décès de leurs proches entre les mains de la police et pour que ces affaires soient prises au sérieux par la justice comme par l'IGPN.

En réaction à cette annonce de mobilisation, précédée par un rassemblement étudiant pour réclamer la réouverture des universités, la préfecture du Rhône a décidé d'établir deux périmètres d'interdiction ce samedi, dans le centre-ville de Lyon et dans le quartier de la Part-Dieu.

1 commentaire
  1. Jol - dim 17 Jan 21 à 17 h 57

    ils ne marchent pas contre toutes les violences ???
    ni pour toutes les libertes et la justice ?

    on peut supposer que certaines choses leur echappent ou qu'ils ne veulent pas les voir
    dommage

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut