David Kimelfeld, lors de son élection à la présidence de la métropole – Grand Lyon, juillet 2017 © Tim Douet
David Kimelfeld, lors de son élection à la présidence de la métropole – Grand Lyon, juillet 2017 © Tim Douet

Mairie du 4e de Lyon : des élus quittent David Kimelfeld et s'expliquent

Des élus de la mairie du 4e arrondissement de Lyon, ont décidé de quitter l'exécutif de la mairie tenue par David Kimelfeld et s'en expliquent.

Anne Mignotte, première adjointe au maire du 4e arrondissement de Lyon, et Abdelkader Selmi élu en charge des délégations jeunesses et solidarités, viennent d'annoncer qu'ils quittaient l'exécutif de David Kimelfeld. Louant les qualités humaines du maire du 4e arrondissement, ils mettent en avant aujourd'hui des divergences comme son soutien à Emmanuel Macron, alors qu'eux faisaient campagne pour Benoît Hamon : "Nous constatons depuis quelques mois les conséquences locales de ces orientations.".

Invoquant une décision "qui n'est pas facile", ils expliquent que les derniers arbitrages de David Kimelfeld ne correspondent pas à leurs "orientations politiques. Les aménagements urbains manquent d’ambition. Quand on sait que Lyon est l’une des villes les plus polluées de France, il faut actionner tous les leviers accessibles au niveau local : végétalisation, transport, stationnement". Pour les deux élus, le retour de Gérard Collomb a renforcé ce choix : "Son passage au ministère de l'Intérieur a révélé une orientation très à droite. Nous ne pouvons pas rester dans une majorité dirigée par Gérard Collomb". Les questions climatiques et de pollution deviennent des enjeux majeurs à Lyon, y compris dans les relations entre les femmes et hommes politiques.La semaine dernière, les élus Europe Ecologie-Les Verts avaient choisi de quitter le comité de pilotage du Plan Oxygène, reprochant à David Kimelfeld de ne pas se montrer à la hauteur des enjeux (lire ici).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut