Alaa Koaik
© Elise Anne

Ma Thèse en 180 secondes : Alaa Koaik

13 doctorants. 13 thèses. 3 minutes, et pas une seconde de plus au chrono. L’Université de Lyon participe pour la troisième année consécutive au concours “Ma thèse en 180 secondes”. L’an dernier, Laurie-Anne Sapey-Triomphe et ses recherches sur le syndrome d’Asperger avait su convaincre le jury. Et cette année encore, 13 doctorants vont présenter leur projet lors de la finale lyonnaise qui a lieu le 28 avril prochain.

Avant de les découvrir en live sur scène, Lyon Capitale vous propose de les rencontrer en avant-première sur son site. Chaque jour, nous laissons la place à un doctorant et une thèse allant du génie civil aux neurosciences en passant par la chimie qui a trois minutes pour vous rendre passionnant son sujet, souvent pointu et remplis de mots techniques. Un seul d’entre eux sera retenu pour participer à la finale nationale.

Le candidat du jour : Alaa Koaik

Université Lyon 1

Sciences Exactes - Mécanique, Energétique, Génie Civil et Acoustique

Intitulé du sujet de thèse : Comportement mécanique des structures composite-béton (fibres de verre-béton)

Son parcours en trois dates :

2009 : bac de sciences général au Liban

2014 : Diplôme d’ingénieur de l’Université Libanaise, Faculté de Génie et diplôme de Master Recherche de l’INSA de Lyon

2014 : début de la thèse

L’objet de la thèse en trois lignes :

La thèse d’Alaa porte sur l’analyse du comportement mécanique de structures composite-béton, c'est à dire des interactions entre le béton et les fibres de verre. L’analyse et la résolution du problème que posent ses interactions se font par études expérimentales à deux échelles : au niveau des interfaces et à l’échelle d’un élément de structure.

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Au moment du bac, Alaa a longtemps hésité entre poursuivre des études de médecine et se tourner vers des études de génie civil. Il a finalement embrassé cette dernière voie parce que les études sont moins longues. Lors d’un stage, il a découvert la recherche : “mon stage a été une initiation à la recherche. Après mon master j’ai eu plusieurs offres et mon encadrant de stage m’a proposé ce sujet. Je voulais continuer dans le domaine des structures et cette thèse correspondait à mes attentes”. Contre toute attente, Alaa va finalement être "docteur".

Pourquoi vouloir participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

J’en ai marre de parler à des machines et à des ordinateurs, c’est le moment de parler aux gens”, ajoute le jeune homme. Parce que oui, Alaa adore la recherche mais il veut surtout communiquer avec d’autres.

à lire également
Université Lyon 1
Parmi les vingt universités les plus demandées sur Parcoursup figurent deux universités lyonnaises, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’Université Claude Bernard Lyon 1.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut