métro TCL
© Laurent Cousin

Lyon : une vidéo pour éviter les incidents sur la ligne D

Lyon - Face à la multiplication des incidents sur le métro D, TCL a décidé de mettre en ligne une vidéo explicative à destination des usagers, tout en leur rappelant de ne pas descendre sur les voies. En effet, depuis quelques mois, TCL doit gérer une nouvelle situation récurrente : les usagers coincés dans les rames ouvrent les portes et rejoignent les stations à pied, entraînant une paralysie totale du réseau.

À travers cette vidéo, Laurent Senigout, directeur d'exploitation TCL, rappelle qu'il est "important de ne pas tirer les poignées d'évacuation des trains, car quand on tire les poignées d'évacuation, nous avons le risque d'avoir des gens qui se baladent à l'intérieur des tunnels. Il faut donc reconnaître les 8 à 9 kilomètres de la ligne avant de remettre l'exploitation. On perd facilement une heure à une heure trente, voire deux heures si jamais on a des gens qui quittent les trains de manière un peu sauvage". Mais la vidéo suffira-t-elle à éviter que la situation se répète ?

Quarante minutes sans information

Aujourd'hui, de nombreux utilisateurs se plaignent régulièrement sur les réseaux sociaux de ne pas être suffisamment informés lorsqu'ils sont bloqués entre deux stations. L'attente dure parfois plusieurs dizaines de minutes, dans le noir. Sur les trois derniers mois, nous avons nous-mêmes constaté cette situation et le manque d'information à deux reprises. Ainsi, le 14 mars, pendant une quarantaine de minutes, aucun message n'a été diffusé dans les rames (voir reportage photo).

Des comptes Twitter pour chaque ligne ?

Selon plusieurs sources, Keolis et le Sytral travaillent ensemble pour mieux informer les usagers bloqués dans les rames mais aussi ceux dans les stations et à l'extérieur. Contacté par Lyon Capitale, Gilles Vesco, adjoint chargé de la nouvelle mobilité et des nouveaux modes de vie urbains, nous confirme cette volonté : "Nous devons mieux renseigner les utilisateurs en cas de panne ou d'incident, en diffusant des messages dans les rames. Pour ceux à l'extérieur, nous pourrions créer des comptes Twitter pour chaque ligne de métro, ainsi que pour le réseau tram." En attendant, il faudra donc se contenter de la vidéo, tout en gardant son calme dans les rames et demander à ceux qui tentent de sortir de rester à l'intérieur.

2 commentaires
  1. MLBRLyon - mer 5 Juin 13 à 17 h 30

    Les rames sont munies d'un système d'interphonie, qui fonctionne même en cas de coupure de courant. Au lieu d'essayer d'éduquer des usagers qui pour certains ne comprennent même pas comment un vélo fonctionne, il serait bon d'avoir une personne de plus au PC, expressément chargée de communiquer à toutes les rames automatisées en cas de problème. On ne peut pas blâmer un demeuré qui ouvre la porte après x minutes d'attente, mais on peut reprocher à un transporteur de laisser des gens sans info...

  2. fan706 - jeu 6 Juin 13 à 9 h 47

    Ca ne servira malheureusement à rien du tout (dommage pour l'argent de la comm gâché), car ceux qui commettent ces actes de malveillance le font en tout état de cause, et ne sont pas ceux qui se préoccupent du bon fonctionnement et des bonnes manières à avoir dans les transports en commun.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut