Lyon : une unité de la police municipale en grève pour être armée

A l'appel de Force Ouvrière, les membres du groupe opérationnel mobile de Lyon seront en grève ce lundi pour demander à être armés. Un rassemblement est même prévu devant l'Hôtel de Ville avant le conseil municipal.

La demande se fait de plus en plus pressante ces derniers mois. Depuis les attentats de janvier à Paris, la question de l'armement de la police municipale revient de manière récurrente dans le débat public.

Ce lundi, ce sont les agents du groupement opérationnel mobile de Lyon, unité principalement amenée à intervenir dans les zones sensibles, qui seront en grève, à l'appel du syndicat Force Ouvrière, pour réclamer le droit d'être équipés d'une arme de poing.

Selon le syndicat, la totalité de l'unité, soit 44 personnes, suivront l'appel à la grève. Une grande partie d'entre eux devrait se rassembler lundi à 14h devant les grilles de l'hôtel de ville, à l'occasion du conseil municipal.

Le débat s'était également posé à Villeurbanne ces derniers jours, où policiers municipaux et élus d'opposition réclamaient l'armement. Une requête rejetée par la municipalité.

2 commentaires
  1. pieroban - dim 31 Mai 15 à 18 h 47

    Dans le 5ème, lls se contentent de mettre des PV. Ils n'ont pas besoin d'être armés pour remplir un morceau de papier.

  2. Robes Pierre - lun 1 Juin 15 à 11 h 22

    on ose espérer qu'à minima ils ont les mêmes obligation que la Police Nationale à savoir l'interdit de grève. Comportement inadmissible.Je suggère que l'on révoque les grévistes; Les autres ont la possibilité de satisfaire le port d'une arme, se présenter au concours Police Nationale.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut