Élisabeth Borne et Emmanuel Macron © JULIEN DE ROSA / POOL / AFP

Lyon : une ministre “condamne” les coupures d'électricité de la CGT

Elisabeth Borne,la ministre de la Transitionécologique, a condamné les coupures d'électricité volontaires mises en place par la CGT à Lyon mardi matin. 

Ce mardi matin, avant la manifestation contre la réforme des retraites, la CGT a affirmé être à l'origine des coupures d'électricités volontaires qui se sont produites à Lyon. Un mode d'action ouvertement “condamné” par la ministre de la Transitionécologique, Elisabeth Borne. “Ce qui s’est passé est grave, quand on a des dizaines de milliers de foyers qui ont été privés d’électricité, et puis, à Lyon, cinq cliniques, une station de métro, une caserne de pompiers”, a déclaré la ministre sur France Inter.

Cette dernière a demandé “aux dirigeants de RTE et d’Enedis de déposer plainte systématiquement” et appelé “Philippe Martinez à clarifier sa position sur ce sujet”. “On est très loin des modes d’action normaux, de ce qu’on peut attendre d’un grand syndicat”, a-t-elle conclu. En tout, 40 000 foyers se sont retrouvés sans électricité ce mardi matin durant une dizaine de minutes. Le syndicat a menacé de déclencher “des coupures plus massives”.

La CGT revendique les coupures d'électricités à Lyon et menace

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut