Lyon : une maison de la Métropole occupée par des militants de Rebellyon

Depuis le 30 décembre dernier, une maison inhabitée, appartenant à la Métropole, est occupée par des militants de Rebellyon afin de pouvoir loger des SDF.

Sur son site d'informations, Rebellyon annonce occuper une maison vide, appartenant de la Métropole, dans le 3e arrondissement de Lyon, au 85 rue Trarieux. Le collectif explique sur son site :

"Les lieux d’hébergement d’urgence manquent de place (c’est pas faute d’avoir appelé le 115, mais y avait rien) depuis des années. Les politiques le savent, mais plutôt que respecter le droit inconditionnel au logement, ils envoient les flics et attaquent en justice les squatteurs."

Rebellyon dénonce le silence dans les actes de la part des dirigeants de la Métropole. "La gauche et les écolos avaient promis «  zéro remises à la rue  », mais pour l’instant à part des paroles il y a toujours plein de personnes sans-abri." Avant d'ajouter, "rappelons que la Métropole possède de nombreux bâtiments vides, qui pourraient servir à mettre à l’abri les gens, si elle y mettait les moyens."

Selon le Progrès, la Métropole aurait engagé une action judiciaire tout en sachant que rien ne pourra être fait avant la fin de l'hiver. En attendant, Rebellyon appelle à la solidarité et aux dons pour recevoir de la nourriture et des boissons chaudes.

7 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - dim 3 Jan 21 à 14 h 18

    Vous défendez les intérêts de qui ? Des gens qui sont à la rue ou de propriétaires fonciers ? A moins que vous ayez juste "la haine" parce que "vous vous devez faire des efforts pour ne pas être à la rue en travaillant pour gagner de l'argent, alors que d'autres ont accès à certaines aides monétaires" ?

    Vous comprenez que votre haine a comme base "l'usage du fric" ?

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. HardKoncept - dim 3 Jan 21 à 14 h 40

      Non, simplement que quand le GUD à fait EXACTEMENT la même chose dans le 2ème c'était un scandale 🙂 Avec gendarme, CRS, le Maire et tout le comité pour les expulser 🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - dim 3 Jan 21 à 14 h 54

        Ha bon, ce n'est pas l'usage du fric qui est derrière tout ça ?
        😀
        Mais alors, si le GUD qui a fait la même chose et qui a été expulsé avait comme motivation aussi de sortir des gens de la rue pour les mettre à l'abri, le GUD devrait soutenir les personnes dont on parle dans cet article, non ?
        Ils le font ?
        🙂

        Allez jusqu'au bout des raisonnements, et on verra où est la réalité dans ce monde monétiste corrompu.

        Signaler un commentaire inapproprié
  2. JANUS - lun 4 Jan 21 à 9 h 20

    Les squatteurs/euses pourront garer leurs combis et jouer au boules sur le terrain en face !

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. Limas69 - lun 4 Jan 21 à 10 h 44

    Ici encore la notion de "gratuit" dont le coût est en fait porté par la collectivité des gens qui travaillent et paient des impôts ! Ceci dit, pourquoi la métropole garde-t-elle des logements vides ? Est-ce de la vacance technique ?

    Signaler un commentaire inapproprié
  4. noisette - lun 4 Jan 21 à 13 h 31

    Honteux ce laxisme face à des délinquants politisés.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - lun 4 Jan 21 à 13 h 40

      Laisser des gens vulnérables à la rue est peut-être encore plus "honteux", non ?
      Quelle est votre échelle de valeur ?
      Surtout lorsque les lois françaises ne sont pas utilisées (réquisitions) par certains décideurs.

      Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut