Centre régional Léon Bérard @WilliamPham

Lyon : une étude montre que la vaccination contre le covid-19 est efficace chez les personnes atteinte d'un cancer

Le centre de recherche contre le cancer lyonnais Léon Bérard a réalisé une étude sur la vaccination des personnes atteintes de cancer. La mortalité est plus faible après deux doses.

L'enquête menée par le centre de lutte contre le cancer montre que les patients victimes de cancer sont moins touchés par le Covid-19 après deux doses de vaccin. Entre janvier et avril, plus de 1 500 patients ont été soumis à l'étude. Traités contre le cancer au centre Léon Bérard, ils étaient sous chimiothérapie, radiothérapie, avaient été opérés ou avaient reçu d'autres formes de médication dans les derniers mois. Près de 73 % d'entre eux ont obtenu deux doses de vaccin durant la phase de recherche, 27 % une seule. Aucun d'entre eux n'avait contracté le virus auparavant.

Créé en 1923, le centre Léon Bérard est l'un des premiers organismes de cancérologie français. Il rejoint en 2003 lors de sa création le cancéropôle Lyon-Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA), l'un des sept antionaux. L'étude a été dirigée par les docteurs Pierre-Étienne Heudel et Souad Assad du département d'oncologie médicale, Bertrand Favier de celui d'oncologie pharmaceutique, Philippe Zrounba de chirurgie et par le professeur Jean-Yves Blay, également président d'Unicancer France.

Un taux de survie plus faible chez les personnes primo-vaccinées

Les personnes atteintes de cancer sont considérées à risque. En effet, leur taux de mortalité est plus élevé que les autres lorsqu'elles contractent le Covid. De plus, comme l'explique l'étude, leur réaction immunitaire est moins efficace lorsqu'elles attrapent le virus ou lors de l'injection du vaccin. 75 % des patients vaccinés avaient reçu le produit fabriqué par Pfizer-BioNTech, 21 % celui de Moderna, 4 % celui d'AstraZeneca.

Lors de l'étude, 24 des 1 503 patients ont développé la maladie. Un sixième d'entre eux, soit quatre personnes, avaient eu un schéma de vaccination complet, contre vingt avec une seule dose. Le vaccin est donc plus efficace avec deux injections sur les personnes atteintes de cancer, d'après les résultats de cette étude. Parmi ces vingt-quatre patients, trois sont décédées des suites du Covid.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut