Nouveau vélo'v

Lyon : un nouveau Vélo'v pour plus de services

Dans la nuit du 17 au 18 juillet, les 4 000 Vélo’v actuels seront remplacés par un tout nouveau modèle. Le prix de l'abonnement augmente, mais les services associés seront plus nombreux. À quoi va ressembler le nouveau Vélo'v ?

Cet été, le Vélo'v entamera sa mue et débutera un nouveau cycle de 15 ans dans le cadre du contrat de mobilier urbain entre la métropole de Lyon et le groupe JCDecaux. Ainsi, le 18 juillet au matin les Lyonnais auront la surprise de découvrir à leurs bornes habituelles un tout nouveau modèle de Vélo’v, plus léger de 2,3 kilos, avec système antidéraillement, pneus increvables, selle réglable par palier, feu arrière avec faisceau lumineux au sol histoire de rappeler sa présence aux automobilistes, et cadenas électroniques pour laisser son vélo garé durant quelques minutes sans devoir repasser par une borne. Le guidon est l’élément qui subira le plus de changement, avec un support pour smartphone et lecteur sans contact qui permettra de débloquer son vélo en apposant simplement sa carte sur la protection en plastique. Nouveau contrat, mais aussi nouveau tarif, puisque l'abonnement passera de 25 à 31 euros par an (lire ici). La métropole de Lyon et le groupe JCDecaux comptent sur de nombreuses innovations pour faire passer l'augmentation de 50 centimes par mois.

Une nouvelle application qui change tout

Dès le 29 mai, une application Vélo’v sera disponible sur l’Apple store et Android, avec l'ambition de faciliter l'usage du service, tout en rendant plus fluide la location des vélos. Les usagers pourront débloquer leur Vélo'v d'un simple clic sans devoir passer par la borne, mais aussi découvrir l'état du vélo grâce à un système de notation qui regroupera l'ensemble des expériences utilisateurs. Une fois le trajet terminé, ils pourront à leur tour laisser une note d'une à trois étoiles, recevoir une notification confirmant que le vélo est bien verrouillé et garder un œil sur le montant de ses dépenses de location. Ces fonctions connectées seront également disponibles sur le site Vélo'v et les bornes. D'autres services arriveront plus tard, comme la possibilité de réserver son deux-roues cinq minutes avant le départ ou de déposer son vélo'v hors d'une station, le groupe JCDecaux lancera des tests dans ce sens, tout en prévenant qu'ils ne souhaitent «   pas voir les vélos être déposés n'importe où   ».

Densification et extension du réseau

D’ici 2020 les Vélo’v seront disponibles dans vingt communes supplémentaires avec la création de 40 nouvelles stations. Lyon et Villeurbanne verront aussi leur nombre de stations augmenter afin renforcer l'offre là où elle sera jugée nécessaires et « pour fluidifier le trafic lyonnais et améliorer la qualité de l’air », selon David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon. Toujours d'ici 2020, sous réserve de l'autorisation de panneaux publicitaires numériques par la métropole de Lyon, des Vélo'v «   électrisables   » seront déployés. Grâce à une batterie en location à glisser dans le guidon, les titulaires d'un abonnement spécial pourront débloquer des fonctions d'assistance électrique et grimper plus facilement les collines ou aller plus loin en ville sans se fatiguer. Et pour ceux qui ne veulent pas attendre et sont prêts à avoir leur propre deux-roues, JCDecaux lance la location longue durée de Vélo'v à assistance électrique pour 60 euros par mois sans engagement, ou 50 euros par mois sur une durée d'un an. Les utilisateurs intéressés peuvent réserver ce vélo'v particulier dès aujourd'hui en écrivant à l'adresse myvelov@jcdecaux.com. 100 000 trajets sont effectués chaque jour en vélo à Lyon, dont un tiers en Vélo'v. Pour les quinze prochaines années, le service de JCDecaux compte bien confirmer toute son importance dans les déplacements des Lyonnais.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut