Berges du Rhône à Lyon
Berges du Rhône à Lyon durant l’hiver (photo d’illustration)

Lyon : un hiver anormalement chaud, sec et sans forte gelée

Lyon vient de vivre l'un de ses hivers les plus chauds depuis que les températures sont enregistrées.

L'hiver météorologique vient de s'achever en France est l'heure des comptes. Lyon Météo vient de livrer un bilan de la saison et la ville vient de vivre l'un de ses hivers les plus chauds depuis que les relevés de températures sont conservés.

"Cet hiver 2019-2020 a été exceptionnellement doux avec une très forte anomalie de température. Il n'y a eu aucune forte gelée", indique ainsi Lyon Météo. Si le mois de décembre a été pluvieux, janvier et février ont été particulièrement secs. Par rapport aux normales de saison, les trois mois qui viennent de s'achever montrent une température moyenne supérieure de 3,3 degrés, des précipitations en recul de 27 % et un ensoleillement en hausse de 22 %.

Février aura été le mois "le moins normal" de cet hiver, avec des températures supérieures à 4,1 degrés par rapport aux valeurs de saison et des précipitations en recul de 43 %. Si la pluie ne faisait pas son retour au printemps, cet été 2020 pourrait bien être l'un des plus difficiles pour les nappes phréatiques.

Par ailleurs, Lyon Météo souligne une forte présence du vent, avec plus de 25 jours où les rafales ont dépassé les 60 km/h durant cet hiver.

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Si contrairement aux habitants de Vaulx-en-Velin ou de la Guillotière, ceux de la Presqu’île de Lyon ont pu profiter d'un grand calme durant le confinement, les nuisances sont de retour rue Édouard Herriot.
3 commentaires
  1. philippechaumont - 3 mars 2020

    Heureusement qu'il n'y a pas de réchauffement climatique !

  2. Galapiat - 6 mars 2020

    c'est bien , l’article précise depuis l'enregistrement des températures !!! Enregistrement depuis 1854, quelques données dans les registres paroissiaux mais non chiffrés. Comparé à l'age de la Terre 4.54 milliards d'années , extrapoler des prévisions fiables ????? ce n'est plus de la prévision mais des prédictions qui n'engagent que ceux qui y croient.

  3. Galapiat - 6 mars 2020

    Il s'agit de lire , relire Milankovitch , ses explications sur les cycles affectant notre planète, un scientifique relatant des faits , des observations . donnant des conclusions vérifiables ' (exemple Foret pétrifiée sous les eaux au Canada, etc)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut