Pierre Bérat
© Tim Douet

Lyon : un élu LR demande “une reprise en main de l’ordre public”dans le 3e arrondissement

Le conseiller municipal LR Pierre Bérat demande aux pouvoirs publics et politiques d'intervenir pour “rétablir l'ordre” dans certains secteurs du 3e arrondissement.

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi, l’élu LR Pierre Bérat a demandé aux pouvoirs publics de reprendre “d'urgence” l'espace public dans “certains secteurs” du 3e arrondissement de Lyon. “Visiblement des bandes ont profité du confinement pour considérer qu’elles pouvaient s’approprier l’espace public. Depuis plusieurs semaines j’alerte la Maire du 3e sur cette situation. Hier soir, de graves débordements se sont de nouveau produits sur les hauts de Montchat”, a-t-il déploré. “Depuis plusieurs semaines, j’alerte Catherine Panassier, Maire du 3e arrondissement, sur la situation autour de la résidence des Charmilles à Montchat. À la fois Maire d’arrondissement et Présidente de Grand Lyon Habitat, elle devrait pouvoir réagir plus efficacement. Il en va de même dans le secteur des Maisons-neuves, à la limite de Lyon 3e et Villeurbanne : rodéos sur la rue Frédéric-Mistral notamment. Les habitants n’en peuvent plus de cette pression permanente et des menaces quand ils « osent se plaindre »”, a ajouté Pierre Bérat. 

L'élu LR demande désormais “une réunion de crise de toutes les parties prenantes (polices nationale et municipale, justice, bailleurs sociaux...) pour examiner de façon globale la situation des fauteurs de troubles. Je demande que le conseil du 3e soit informé des réponses apportées” et “une mobilisation beaucoup plus forte de la Police municipale, avec des rondes régulières qui ne se limitent pas à des passages de véhicules”.

3 commentaires
  1. raslebol69 - 21 mai 2020

    Et on aimerait que la police municipale réagisse lorsqu'on lui signale ces débordements (et ne réponde pas au téléphone "On n'y peut rien")

  2. JANUS - 21 mai 2020

    Les menaces et les insultes sont les outils du fascisme local, culturel et ethnique. CQFD

  3. lerenard - 21 mai 2020

    Une fois de plus manquement à la mission régalienne d'assurer la sécurité civile. Les faits parlent d'eux-mêmes

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut