© Tim Douet

Lyon : un couple d'anciens salariés envoie l'association L214 aux prud'hommes

Le conseil des prud’hommes de Lyon va examiner ce vendredi 21 mai lors d’audiences intermédiaires, les cas de deux anciens collaborateurs de l’association lyonnaise de défense des animaux L214.

Mediapart a recueilli les propos de ces deux anciens salariés se disant victimes de burn-out et de harcèlement moral au moment où ils ont travaillé pour l’association. Dans l’article, les « deux militants historiques » en couple, révèlent les souffrances subies au cours de leurs missions pour l’association. Lui, explique qu’il faisait le travail d’un salarié alors qu’il occupait le poste d'un simple prestataire. Exténué à cause de sa fonction, aucune aide ne lui a été accordée à cause de son statut. Sa compagne, elle, a été licenciée en automne 2020. L214 l’a accusé de ne pas être en capacité de travailler en équipe et d’avoir refusé de reconnaître l’autorité des dirigeants. Par ailleurs, 13 autres départs de l'association ont été enregistrés depuis mars 2020. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut