Bernard Gaud

Lyon-Turin : le Medef répond aux écologistes

Bernard Gaud, président du Medef Rhône-Alpes a vivement réagi aux propos tenus par Jean-Charles Kohlhaas au sujet de la ligne Lyon-Turin. Invité dans l'Autre Direct, le conseiller régional a, en effet, qualifié "d'hommes du passé", les personnes qui soutiennent la ligne ferroviaire entre Lyon et Turin.

"Ceux qui soutiennent le Lyon-Turin sont des hommes du passé", a déclaré ce jeudi, Jean-Charles Kohlhaas, président du groupe EELV à la Région, dans notre émission l'Autre Direct. Ces propos ont fait bondir le président du Medef Rhône-Alpes. "Ceux qui ont construit le tunnel sous la Manche sont des gens du passé, également ?", a-t-il confié, ironique, à Lyon Capitale. "Etre du passé c'est mettre des camions sur des rails ?, poursuit-il, visiblement très agacé. J'ai plutôt l'impression que c'est une vision d'avenir."

Enfin le président du Medef, également chef d'entreprise, a souhaité apporter des précisions concernant le coût du projet estimé à 25 milliards d'euros. "C'est facile de balancer un chiffre comme ça, en l'air," avance-t-il. Il estime, par an, le coût à 500 millions d'euros, sur une durée d'amortissement de 50 ans.

35 commentaires
  1. rhonealpes.elusecologistes - ven 13 Déc 13 à 17 h 59

    Monsieur Gaud, Pour mettre des camions sur des trains, il ne suffit pas d'un tunnel, il faut une politique d'ensemble en faveur du fret ferroviaire. Or, c'est depuis des années le contraire qui se passe : autorisation des poids lourds de 44 tonnes, absence de soutien à la filiale fret de la SNCF, pollutaxe suspendue... Nous espérons que le Medef s'engagera à nos côtés pour renverser cette tendance! Ensuite, nous verrons si un tunnel est nécessaire.

  2. acac - ven 13 Déc 13 à 18 h 59

    il faudrait déjà que JC Kohlhaas ait des idées. Pour l'instant, c'est le néant. On attend toujours son projet entre Lyon et Chambéry. Sur le tunnel de base entre l'Italie et la France, les Suisses en réalisent 3 pour diminuer leur trafic poids-lourd de moitié. Qui a raison : JC Kohlhaas ou les Suisses ? Pourquoi ce silence sur le CFAL : qui veut encore des trains de marchandises à La Part-Dieu entre les TER et les TGV ? Pourquoi ce silence sur la seconde privatisation des autoroutes ?

  3. Robes Pierre - ven 13 Déc 13 à 22 h 43

    aucune avance en matière de ferroutage et le représentant du medef voudrait nous faire croire que ce sera la solution déclenchante, tentative qui a échouée pour le transfert camions bateaux en Méditerranée, ,aucune avancée sur la vallée du Rhône encombrée de poids lourd , le lobby des bétonneurs est en route lui. En Suisse complètement différent, vous n’avez pas le choix , où existe un mode doux c'est obligatoire, rétablissons l'écotaxe puis on discutera.

  4. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 8 h 39

    Mettre les camions sur les trains, Oui mais quand ? Tout de suite ou dans 25 à 30 ans. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Le tunnel de base, c'est en 2030 et les accès + le CFAL, c'est en 2040, 2045. Investir 15 à 20 milliards et attendre 25 à 30 ans pour que cet argent soit productif est un non sens à l'heure ou les caisses sont vides. Le fret est dans un état catastrophique et une nouvelle ligne n'y changera rien. Il faut investir dans le matériel, le service et la rénovation des lignes

  5. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 8 h 48

    Le Lyon-Turin ne se résume pas à la ligne Lyon-Chambéry, ça c'est une idée de Louis Besson.Les Suisses ont la problématique Nord-Sud, qui compte-tenu des échanges mondiaux pousse au développement du transport intercontinental et notamment au transport maritime, ce qui favorise le gigantisme portuaire et don les conteneurs. Les dessertes terminales et portuaires prennent une importance stratégiques. C'est pour cela que les axes Nord-Sud se développent au détriment de l'axe Est-Ouest donc le LT

  6. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 8 h 58

    Nombre d'entreprises renoncent au fret ferroviaire. En 10 ans, SNCF-Géodis à réduit de moitié son activité ferroviaire alors que coté allemand il y a eu une croissance de 50% grâce au wagon isolé. Le fret ferroviaire diffus, dont l'offre wagons isolés, a été abandonné par Fret SNCF en 2010. + de 50% des chargeurs français estime que l'avenir du fret est lié au développement du wagon isolé. Ce n'est pas parce que l'on crée un outil neuf et coûteux que l'on fera venir le client. LT est un non sens

  7. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 9 h 11

    La disparition du fret diffus avec le quasi abandon du système de transport de wagons isolé, qui existe depuis 150 ans, est en train de plonger dans la désertification ferroviaire des pans entiers de notre territoire et menace de nombreuses activités industrielles qui sont très dépendantes du fer. La part du fret est marginal, passant de 22% en 97 à 13% en 2009, alors qu'elle a augmenté chez nos voisins.Après 30 d'immobilisme, le rail doit reconquérir la confiance des chargeurs. Le MEDEF a tort

  8. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 9 h 32

    ACAC73 soutient les pro LT alors qu'ils ont, lors du sommet franco-italien à Lyon autorisé l'ouverture du 'tunnel de sécurité' autoroutier du Fréjus en violation des déclarations faites lors de l'enquête publique. Ils ont adouci la facture de péage et préparer le passage du tonnage de 40 à 44T. Dumesnil, président de LTF, ne veut pas obliger à mettre les camions sur le rail. Malgré 1 milliard d'investissement, la ligne actuelle est toujours sous exploitée, et la pollution est très élevée en RA

  9. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 10 h 07

    Le CFAL est repoussé aux calendes grecques alors qu'il fait parti intégrante du LT. Sans lui et les accès qui ne seront en services pas avant 2040 voire 2050 fautes de finances, il n'y a aura pas de LT. Donc pas de changement avant cette date. La route, l'insécurité, et la pollution continueront leur petit bonhomme de chemin. L'absence du CFAL serait déjà la cause de la sous-exploitation de la ligne Perpignan/Bettembourg qui est pourtant une ligne de plaine. On devrait commencer par là.

  10. acac - sam 14 Déc 13 à 10 h 46

    pour Stopot je ne vois toujours aucune idée précise pourquoi ce silence sur la plateforme de ferroutage de Grenay qui aurait du être réalisé depuis plusieurs années ? Cela veut dire quoi 'investir dans le matériel, le service et la rénovation des lignes' ? Entre Lyon et SALG, la ligne est déjà saturé Entre SALG et Chambéry, à cause de la sinuosité, la vitesse des trains est entre 70 et 90 km/heure Besson a au moins des idées, lui

  11. acac - sam 14 Déc 13 à 10 h 57

    1° La Suisse est traversée par 1.2 M de poids-lourds. Rien que dans le nord des Alpes, il y a 1.3M entre la France et L'Italie 2° L'Italie est le 3° partenaire de la France. La Chine le 6° Il faut favoriser les ports pour acheter des produits lowcost à la Chine ?

  12. acac - sam 14 Déc 13 à 10 h 58

    ACAC soutient les pro LT EELV est toujours au gouvernement. Personne n'est parfait

  13. Yves de Savoie - sam 14 Déc 13 à 11 h 06

    Oui, plus de 20 millions de tonnes traversent les Alpes entre la France et l'Italie ; tendance : en baisse. Mais seulement 3 millions passent sur la ligne ferroviaire existante, rénovée pour près de 1 milliard d'euros et d'une capacité de 20 millions ! Cherchez l'erreur. Ce qui prouve bien que ce n'est pas une question de ligne ou de tunnel. Rajouter 26 milliards de dettes pour construire une nouvelle ligne sans résoudre les problèmes est tout simplement économiquement irresponsable.

  14. acac - sam 14 Déc 13 à 12 h 58

    Kohlhaas soutient les opposants au LT qui sont contre l'Ecotaxe. Kohlhaas dénonce les 26 milliards du LT. Le projet actuel ne porte que sur environ 10 M€ pour la France. On en déduit donc que Kohlhaas est pour l'abandon du CFAL. De qui se moque t'on ?

  15. acac - sam 14 Déc 13 à 13 h 11

    pour Stopolt Encore un mensonge de Kohlhaas, Lambert et Iabanez. Les travaux de dégagement de gabarit de l’axe Dijon-Modane ont couté 250 m€ dont 140 m€ pour le tunnel du Mont-Cenis. Pourquoi Kohlhaas n'a pas l'idée de demander les 70 m€ pour réaliser la plateforme de ferroutage de Grenay et adapter les accès ? L'autoroute ferroviaire est aujourd'hui saturée ( plus de 85% de taux de remplissage ). Pourquoi Kohlhaas, Lambert et Iabanez ne demandent pas l'achat de nouveaux wagons Modhalor ?

  16. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 13 h 28

    Acac semble faire une fixette sur la liaison Lyon-Chy peut être à cause du contournement autoroutier qui pourrait passer dans son jardin. Mais le LT ne se résume pas qu'a ce volet là. Avoir des idées, c'est bien encore faut'il avoir les bonnes. La ligne entre St André LGz et Chy est saturée, certes, mais elle n'est pas dédiée au fret. Il y a 45000 voitures/jour entre Chy et Lyon peut être faudrait'il la doubler rapidement. Sinon on attend 204/2050 pour régler le problème ? http://lyonturin.eu

  17. acac - sam 14 Déc 13 à 13 h 41

    Doubler la ligne entre Saint-André le Gaz et Chambéry est une fumisterie. Les trains iront toujours entre 70 et 90Km/h, moins vite que les voitures sur l'A43 . Sans compter qu'il faudrait couper la ligne pendant de nombreuses années.

  18. acac - sam 14 Déc 13 à 13 h 47

    Effectivement ACAC73 veut dire Association Contre le Contournement Autoroutier de Chambéry (1 Milliard d'euros), et contre les élargissements de l'A43, le doublement du Fréjus, le renvoi des camions les plus polluants sur Chambéry, et pour des solutions non démagogiques, comme la mise en œuvre de l'Ecotaxe, la plateforme de ferroutage de Grenay, etc... Et à propos de fixette, il parait que le LT ne passerait pas loin de chez le responsable du site http://lyonturin.eu http://www.acac73.org

  19. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 13 h 49

    Acac semble être la mouche du coche : pourquoi Kohlhaas n'a pas l'idée de demander...? , pourquoi Ibanez ne demande pas ...? pourquoi le silence sur la plateforme ..? La question serait plutôt: pourquoi Acac, avec ses petits bras musclés, soutient les pro-LT qui nous emmènent dans le mur. Il faut favoriser les ports pour acheter les produits à la Chine ? Mais c'est exactement cela que l'on fait en favorisant le LT et en spéculant sur un accroissement du trafic à 40 Mt. On est à 3 Mt aujourd'hui

  20. acac - sam 14 Déc 13 à 14 h 01

    et les 1.3 M de poids-lourds qui passent au Mont-Blanc et au Fréjus, on ne fait rien ? Faire le LT pour favoriser les échanges avec la Chine, je vois pas le rapport ?

  21. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 14 h 19

    ACAC, j'ai pris bonne note que le doublement de la ligne SALG/CHY est une fumisterie. Donc, vous confirmez que vous attendez le LT 'ligne nouvelle' qui n'arrivera qu'en 2040 minimum. Le débat est clos. Si vous soutenez qu'il faut bien faire un ouvrage pour 40Mt, c'est bien que vous présagez un accroissement exponentiel du fret. Et à part les importations de la Chine ou des pays LowCost, je ne vois pas. Ou alors l'économie intra-communautaire exploserait ? Pour l'instant, on en est très loin

  22. acac - sam 14 Déc 13 à 14 h 25

    le débat n'est pas clôt. La Suisse réalise 3 tunnels pour diminuer son trafic poids lourds de moitié. Pourquoi pas en France ? A quand une action des opposants au Lyon-Turin pour réclamer l'écotaxe et la plateforme de Grenay ?

  23. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 14 h 37

    Acac, j'ai le net sentiment que vous lisez mais n'entendez pas ce que l'on vous dit. Premièrement, il n'est pas question de faire 3 tunnels en France, les 2 lignes existantes suffisent amplement. Si on devait en faire une 3ème ce serait l'autoroute de la mer. Aujourd'hui, la ligne existante n'est qu'à 17% de sa capacité. Il faudrait être fou pour dépenser plus. D'autre part, je vous mets au défi de trouver quelconque affirmation de notre part indiquant que nous sommes contre l'écotaxe.

  24. acac - sam 14 Déc 13 à 14 h 50

    'Mais au-delà de ces péripéties du pouvoir, il n’est pas inutile de regarder de plus près cette recette (fiscale) voulue par des écologistes, ou du moins qui s’affirment comme tels.' http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/la-taxe-carbonisee-142907et le silence des autres opposants du LT sur cette écotaxe est très révélateur...

  25. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 14 h 55

    Mr Gaud connait bien la technique du saucissonnage, sans doute est ce un lyonnais ? C'était 25 Mds en 2010, chiffre qui n'est plus contesté par personne. Aujourd'hui et sans nous tromper, on peut annoncer 30 Mds, et oui tout augmente. En tant que chef d'entreprise, je doute qu'il baisse ces tarifs. Et 500 M€ pendant 50 ans, cela fait bien 25 Mds, mais c'est une autre façon de présentez les choses. Quand on aura terminé l'ensemble du LT en 2040/2050, ce sera combien à son avis ? 700 x 100 ou +

  26. Stopolt - sam 14 Déc 13 à 16 h 53

    ACAC, je constate qu'il est vain de discuter avec vous. Vous semblez oublier les questions que vous avez posé et les réponses que l'on vous donne. Vous affirmez un point de vue et pour le justifier, vous faites des interprétations. La dernière en date 'et le silence....révélateur'. C'est une affirmation gratuite fondée sur votre impression. Je ne sais pas si vous êtes le responsable de votre association, mais si j'étais adhérent, je prendrais des distances avec vous. Vous n'êtes pas crédible.

  27. acac - sam 14 Déc 13 à 18 h 26

    il faut se poser la question : pourquoi êtes-vous silencieux sur l'écotaxe ?C'est d'ailleurs faux, vous n’êtes pas silencieux :'Ne parlons pas de l’écotaxe, aberration voulu par quelques écologistes mal inspirés' http://lacoordinationcontrelelyon-turin.overblog.com/2013/11/un-pr%C3%A9sident-t%C3%A9tanis%C3%A9.html

  28. phil73 - dim 15 Déc 13 à 17 h 21

    Acac, vous vous êtes opposé au CAC et je vous en félicite mais pourriez vous nous donnez vos arguments comme quoi selon vous 'si le LT ne ce fait pas le CAC repointera le bout de son nez.

  29. acac - dim 15 Déc 13 à 20 h 53

    le CAC a déjà repointé le bout de son nez : l'élargissement de l'A43 à la Motte Servolex sur l'emplacement exact du projet d'échangeur, ou encore le doublement du tunnel routier du Fréjus. Vous pouvez lire une synthèse de nos arguments sur notre site : http://www.acac73.org/article-les-alternatives-bidons-des-opposants-au-lyon-turin-117744776.html

  30. Paolo - mar 17 Déc 13 à 17 h 11

    Le Lyon-Turin devrait se faire si l'on en croit nos politiques et le MEDEF RA mais le CAC aussi alors ? On ne peut pas gagner sur toute la ligne. Donc votre vision de dire 'si on fait le LT, on aura pas le CAC' a été une erreur. Pensez que les investisseurs du tunnel autoroutier du Fréjus, en se payant la totalité du percement du 2ème tube 'de sécurité', puisque les italiens ne font pas leur part, allaient se contenter du flux de camions actuel pour payer leur investissement, était une erreur.

  31. Paolo - mar 17 Déc 13 à 17 h 39

    Je suis allé sur votre site pour voir vos arguments et à l'adresse que vous indiquez, je me suis arrêté sur votre analyse concernant DORD. Vous lui faites dire, qu'avec la ligne historique il serait pour les importations venant de Chine ?. A partir de la 50', il dit exactement le contraire. Le transit venant de Chine passe par la Suisse et va vers l'Europe du Nord . Et non plus par Lyon & Turin comme cela avait avancé dans les années 90. C'est sans doute pour cela que les Suisses font 3 tunnels

  32. JPL - jeu 19 Déc 13 à 11 h 34

    Tout d'abord, on sait que l’État vient de retirer le projet de LGV/TGV Lyon-Turin puisqu'il n'a pas renouvelé son PIG fin juillet 2013. C'est une bonne chose. Ensuite 'Tout de suite et maintenant' l'équivalent de 1000 PL pourrait être mis sur des trains en utilisant la ligne historique Ambérieu - Turin Voir les sites : https://www.railfreightcorridor6.eu/ et http://www.corridord.eu/ 19 millions de tonnes par an pourrait être mis. Il en passe moins de 3,6 millions actuellement !!! On attend quoi?

  33. jean - ven 20 Déc 13 à 1 h 26

    Ce qui m'inquiéte quand je lis les commentaires précédents, c'est de constater qu'un 'Gaud' spéculateur et pro bétonneur arrive , sans rien faire, à faire s'opposer les futures victimes de ses confrères spéculateurs et élus. La construction du TGV Lyon Turin n'empéchera pas le contournement de Chambéry de se faire et vice versa. Au lieu de s'opposer les uns aux autres, il faut s'unir et s'opposer ENSEMBLE aux deux Projets Inutiles qui ne réglent pas du tout les problèmes de pollution en Savoie

  34. jean - ven 20 Déc 13 à 1 h 34

    La voie ferrée TGV existante allant de Turin à Chambéry date d'avant l'annexion de la Savoie à la France ( annexion aujourd'hui abrogée ) soit 150 ans ! Depuis ce temps là, la sncf a fait une seule voie en direction de Lyon et rien d'autre ! Pourquoi les élus de Savoie n'ont jamais fait le necessaire ? Pourquoi ne pas avoir développé le rail en Savoie, pour au lieu de fermer les gares de campagne, en ouvrir pour baisser le nombre de voitures en Savoie sur les routes qui polluent plus que les PL

  35. jean - ven 20 Déc 13 à 1 h 40

    La navette Modalhor est trés sous exploitée et jamais compléte, ne transportant que les matières dangereuses INTERDITES dans un tunnel routier à double sens ! Aussitot que doublement ILLEGAL du tunnel routier du Fréjus sera fini, combien on parie que les matières dangereuses et les camions les transportant descendront des modalhor pour passer par le Fréjus ? Il n'y a pas de volonté politique française pour du fret. Il convient d'imiter la démocratie suisse, en SAVOIE et vite avant d'étre morts !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut