Un drapeau anti-fasciste est agité en tête de cortège lors d’une manifestation contre le pass sanitaire le 4 septembre. (Photo Hadrien Jame)

Lyon : sept personnes placées en garde à vue après une manifestation anti-pass sanitaire

Sept individus étaient en garde à vue mercredi 23 septembre, dans le cadre d’une enquête sur des violences lors d’une manifestation anti-pass sanitaire. Ils seraient proches de l’extrême gauche. 

Fin août, des violences étaient survenues en marge d’une manifestation contre le pass sanitaire, qui se déroulait dans les rues de Lyon. L’incident, qui avait impliqué des groupes d’extrême gauche et d’extrême droite n’avait pas fait de blessés, mais une enquête avait été ouverte. 

C’est dans ce cadre que sept personnes ont été interpellées mardi 21 et mercredi 22 septembre, rapporte le Progrès. Au total, sept individus proches de l’extrême gauche étaient en garde à vue mercredi. Sur Twitter, le Groupe Antifa Lyon dénonçait de son côté "des attaques de l’extrême-droite sur les cortèges anti-pass sanitaire".

Un rassemblement antifasciste devant le tribunal

Celui-ci a annoncé sur les réseaux sociaux son intention de se réunir, ce jeudi 23 septembre à 13h30, devant le tribunal de grande instance de Lyon, pour protester contre les interpellations de "camarades antifascistes".

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut