Vidéo surveillance (photo tim douet)
Article payant

Lyon : sécurité, solidarité, égalité, santé, mémoire, les projets des Verts pour 2026

Brigades équestres municipales, débat sur la vidéo surveillance, ouverture de Maisons de Santé pluriprofessionnelles, label “Ainés Friendly”, budgets genrés, accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées, festival des Arts sacrés, les élus écologistes de la ville de Lyon vont présenter le 25 mars prochain leurs projets d’investissement pour la ville de Lyon.  

L'exécutif écologiste lyonnais présidé par Grégory Doucet va faire voter le 25 mars prochain lors d'un conseil municipal son plan d'investissements, dont vous nous dévoilions les contours ce dimanche. Les Verts et leurs alliés vont présenter un document découpé en 24 grandes politiques publiques regroupées dans 5 parties. Découvrez ci-dessous les principaux projets concernant la sécurité, la tranquillité publique, les solidarités, la santé, les liens intergénérationnels, l'égalité femmes-hommes, les cultes, la spiritualité et le handicap.

Sécurité : la prévention comme moteur 

La nouvelle majorité définit la tranquillité et la sûreté publique comme “un enjeu social majeur pour garantir la communauté de vie de tous les Lyonnais et les Lyonnaises.“Notre premier objectif sera de faire de Lyon une ville apaisée, notamment dans un contexte national caractérisé par une augmentation de la délinquance, une menace terroriste prégnante, et une situation sanitaire dégradée”, écrivent-ils. Pour mener à bien ce dessein, les Verts souhaitent une “refonte de la convention de coordination Police Nationale / Police Municipale ; renforcer les effectifs de police nationale sur notre territoire”, mais aussi “fidéliser les agents et rendre attractifs les postes pour reconstituer nos effectifs ; améliorer les conditions de travail de nos agents (locaux, équipements)”. Une nécessité pour les municipalités dans un contexte de forte concurrence entre les différentes polices municipales du territoire (lire notre dossier ici). 

La police municipale pourrait par ailleurs se doter de brigades équestres et cyclistes. La vidéosurveillance est abordée sous l'angle de la vidéo verbalisation qui va être déployée “pour lutter contre les violences routières et garantir un meilleur partage de l’espace public”. Un audit indépendant de la vidéo surveillance va par ailleurs être réalisé pour analysée l'efficacité ou non de cet outil. Enfin, un conseil lyonnais de la nuit et de l’observatoire local de la tranquillité va être mis en place. 

Il vous reste 63 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut