Place Bellecour à Lyon / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Lyon : végétalisation, patrimoine, écoles, culture, sport, sécurité, découvrez le plan de mandat des écologistes

Le nouvel exécutif lyonnais dirigé par Grégory Doucet va prochainement présenter son plan de mandat 2021-2026 qui regroupe l’ensemble des investissements de la collectivité locale. Un plan doté d’un budget en hausse de près de 40 % par rapport à celui présenté en 2015 par Gérard Collomb.

Fin mars, la ville de Lyon va présenter son plan de mandat. Un plan, doté d'un budget de 1,2 milliard d'euros pour la période 2021-2026, en forte progression par rapport aux années Collomb (858 millions en 2015, 697 millions en 2009) qui passera par l'accroissement à onze ans de la capacité de désendettement de la municipalité.

Ce plan, que nous nous sommes procuré, ventile ce milliard en douze postes de dépenses dont les principaux sont l'école (355 M€), la culture et le patrimoine (136 M€), l'administration générale (125 M€), les espaces publics et la végétalisation (120 M€) ou encore 101 M€ pour le sport. On note aussi la présence d'un budget participatif doté de 50M€. Le budget sécurité/prévention des risques, plus petit poste de dépense en investissements avec ses 10 M€, ne devrait pas manquer de faire parler l'opposition déjà particulièrement prompte à qualifier le nouvel exécutif de “laxiste”. À noter que la sécurité est une dépense qui pèse plus fortement sur les budgets fonctionnement que investissements pour les collectivités locales.  

Après avoir présenté un programme très large lors des municipales, qui ont eu lieu il y a déjà presque un an, les écologistes proposent ici un plan de mandat relativement précis. Bien plus en tout cas que celui mis en avant par la métropole de Lyon en ce début d'année. Dans les grandes lignes, ce budget va permettre la rénovation, la création ou l'agrandissement de 39 écoles et 7 établissements jeunesse et de 13 établissements sportifs. La création de 22 établissements d'accueil de jeunes enfants soit, 550 nouveaux berceaux. La rénovation de douze établissements culturels. Par ailleurs, 25 % des investissements seront dédiés à la rénovation énergétique.

Quels projets ?

Parmi les projets phares mis en avant par la municipalité on retrouve par exemple à court terme, c'est à dire d'ici 2022 : 

  • La piétonisation de la Presqu’île,
  • L’extension de parcs urbains, voies vertes, création de jardins partagés et jardins de rues,   
  • La création d’un nouveau marché d’alimentation avec 100 % bio, 50 % local et minimum 2 repas végétariens par semaine à la cantine
  • La refonte des critères de subventions aux clubs (automne 2021)
  • Refonte des “Lions du Sport”
  • La redéfinition du travail de proximité de la Police Municipale (PM) ; fidéliser et renforcer les effectifs (PM, situation préventionnelle, balmes)
  • Créer le Conseil lyonnais de la nuit et l’observatoire de la tranquillité
  • Lancement d'un audit de la vidéo surveillance
  • Création de la première Biennale de la Chaire lyonnaise des droits humains et environnementaux
  • Création du premier festival des Arts sacrés
  • Évaluation des impacts social & environnemental des secteurs du tourisme et des grands évenements
  • Renforcement de la réglementation contre l’hégémonie des plateformes de meublés de tourisme
  • Mise en place d’une sécurité sociale alimentaire via la monnaie locale de Lyon, la Gonette

La ville met aussi en avant, entre-autres, les actions de moyen terme pour la période 2023-24 :

  • Pérennisation des piétonisations des cœurs de quartiers
  • Signalétique piétonne fonctionnelle
  • Inaugurations de projets de transports en commun et de requalifications structurantes de voirie
  • Réflexion sur les rythmes scolaires
  • Réflexion sur le “plan mercredi” de Lyon
  • Végétaliser toutes les cours des structures municipales et associatives et sortir les enfants tous les jours dans la nature
  • Ouverture des Ateliers de la Danse
  • Création de Tiers-Lieux et d’espaces de collaboration
  • Implantation de kiosques et de foodtrucks dans des zones en déficit de commerces
  • Paiement en Gonette des salaires des agents et des élus volontaires, et acceptation dans les équipements municipaux

Enfin concernant le long terme (2025-2026) on retrouve parmi d’autres : 

  • L'achèvement du Grand Parc des Balmes 
  • Livraison dernières tranches de la forêt urbaine de la Part-Dieu
  • Travaux d'aménagement, de gestion et de conservation du Parc de la Tête d’Or
  • Apaisement des abords de toutes les écoles (et crèches) qui le nécessitaient
  • Transformation et rénovation d’aires de jeux avec de nouveaux jeux moins stéréotypés et des matériaux plus respectueux de l’environnement
  • Création de nouvelles aires dans les quartiers les moins équipés
  • Réouverture de la galerie des Terreaux
  • Ouverture d’ateliers de réparation et de réemploi dans chaque arrondissement
  • Candidature à des prix européens et internationaux mettant en avant l’action de la municipalité, notamment dans le domaine de la transition écologique
  • Pérennisation d’une vie événementielle plus cohérente, inclusive, participative, responsable et durable
  • Création d’une halle alimentaire qui sera le dernier maillon logistique des producteurs locaux.

Budgets genrés et nouveaux indicateurs de performance

L'exécutif écologiste prévoit de budgétiser de façon genrée ses dépenses. Un état des lieux va être mis place pour “corriger les processus budgétaires lorsqu’ils aggravent les inégalités entre les femmes et les hommes.” Par ailleurs, pour s’assurer que les décisions prises “vont dans le sens de la transition écologique, de la justice sociale et du bien-être des habitants”, la municipalité va mettre en place  un baromètre du bien-être et un tableau de bord de la transition écologique.

Grégory Doucet a fixé six objectifs à atteindre à travers ce plan de mandat : “Réconcilier Lyon avec le vivant, inscrire Lyon dans les limites planétaires, faire de Lyon, une ville résiliente, enracinée dans son bassin de vie, faire de Lyon une ville inclusive qui assure que chacun ait une place, faire de Lyon une ville impliquante, pour faire société autrement, donner envie, donner confiance et enfin créer une ville de la coopération.”

Ce plan d’équipement pluriannuel d’investissement va “permettre d'atteindre l’ambition collective que nous nous sommes fixée, en poursuivant notre vœu le plus cher : créer les conditions du bien-être pour les Lyonnaises et les Lyonnais, et faire de Lyon la ville des enfants”, conclut le maire de Lyon dans son édito.

7 commentaires
  1. raslebol69 - dim 28 Fév 21 à 18 h 27

    Sur les questions "Hygiène et propreté" réfléchissent-ils à la question des encombrants (jours de ramassage au pied des immeubles ou sur RdV?) et à celle d'une réelle multiplication des toilettes publiques? Les piétons promeneurs seraient heureux de voir cela envisagé...

  2. seloil - dim 28 Fév 21 à 18 h 43

    pour parler égalité H/F qu'à la fin de ces projets bien inutiles !!!!
    est-ce que aujourd'hui une jeune demoiselle peut se baladé sereinement dans Lyon ???
    la sécurité doit être Le Projet.
    végétalités les cours des administrations, on s'en TAPE....
    Doucet, t'es à côté de la PLAQUE !!!
    Doucet, je te prend au mot:
    fais une balade le soir sur la place de la comédie ensuite la place des terreaux ( en bas de chez toi) un petit crochet rue Romarin, il y a toute les chances que tu parte avec un juin à la main ou un plâtre !!
    Qu'attendez-vous ???
    qu'il y plus des meurtres !!!
    et encore je ne fais pas de tableau sur la guillotiere, boulevard des êtas, la Duch, St Font et j'en passe.....
    agit sécurité avant qu'on déserte de NOTRE LYON.

  3. seloil - dim 28 Fév 21 à 19 h 16

    végétalisés les cours des administrations !!!!
    occupe toi de la racaille plutôt qui nuit aux Lyonnaises et Lyonnais plus que les particules FINES.
    et n'oublie pas que la deuxième raffinerie de France se situe à moins de 5 Km du centre ville !!
    t'as de quoi faire Doucet, avant la pietonisation de la presqu'île !!!

  4. JANUS - dim 28 Fév 21 à 19 h 19

    Vu la lourdeur du programme, le budget va crever le plafond. Crédit quand tu nous tiens !

  5. Chewbacca - dim 28 Fév 21 à 20 h 29

    On est mal barré !!

    1. JANUS - mar 2 Mar 21 à 5 h 16

      Comme un chèque au porteur !

  6. patnoy69@gmail.com - dim 28 Fév 21 à 21 h 09

    Eh ben
    Vivement les élections que les lyonnais foutent ces arrières incompétent dehors.
    C est pas en faisant du vélo, en plantant des arbres dans la cour des administrations lyonnaises et en PRIVANT nos enfants de viande à la cantine que ça va faire avancer Lyon....Utopistes, ce sont de faux hippies, et n oublions pas que ce sont de vrais politiques. Alors, plus que 3 ans et on en parlera plus. Tant mieux !!!!!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut