L’immeuble du Clip © Antoine Merlet

Lyon : quels aménagements pour le quartier de la Guillotière ?

Le conseil citoyen Moncey-Voltaire-Guillotière organise une rencontre-débat samedi 16 novembre. Il y sera question d’aménagement urbain mais aussi de projets collectifs dans un quartier tiraillé entre gentrification et préservation de son identité populaire.

Créé par des riverains pour tenter de sauver de la destruction trois immeubles visés par un projet de réaménagement du quartier menaçant les locataires d’expulsion, le conseil citoyen Moncey-Voltaire-Guillotière proposent depuis, des rencontres de concertation pour donner de la voix aux habitants de la Guillotière.

Face à la nécessité de réaménager ce quartier, affecté par l’insalubrité et les nuisances mais aussi par de forte spéculation foncière, ils assurent un rôle de médiation entre les riverains et la Métropole en privilégiant le dialogue.

Lors de cette rencontre du 16 novembre, les habitants seront informés et invités à donner leur avis sur l’avenir de la place du Pont (faut-il détruire le Clip ?), les projets d’aménagements en cours (rue Moncey, école Painlevé, place Ballanche), les initiatives en matière d’écologie urbaine (végétalisation, composts, jardins partagés…) mais aussi la question sensible du logement et de la mixité sociale face à la pression immobilière.

Le conseil citoyen a produit une simulation 3D : À quoi ressemblerait le quartier sans le Clip ? (Réalisation Perrine Thaller)

PROMENADE MONCEY - PROJET 3D-film4 from Geraldine Rouillon on Vimeo.

 

Rencontre et débat. Samedi 16 novembre. Accueil permanent entre 14 h et 17h.
Centre social Bonnefoi. 5 rue Bonnefoi. Lyon 3e
www.conseilcitoyen-moncey-voltaire-guillotiere.com
Pour tout renseignement : conseil-citoyen-moncey@laposte.net ou 06 81 12 80 97

à lire également
L’hôtel de ville de Lyon vu de la place des Terreaux © Tim Douet 2014
En application des recommandations du ministère de la Santé, les élèves des écoles de Lyon et les agents municipaux de retour de “zones à risques” devront observer un délai de 14 jours avant de se présenter dans les établissements ou sur leur lieu de travail.
Faire défiler vers le haut