Lyon : quelle est la meilleure salle de cinéma pour Avengers Endgame ?

Sorti en salle le 24 avril, le film Avengers : Endgame et ses trois heures ont la lourde tâche de clôturer le cycle Marvel entamé avec la sortie d'Iron Man en 2008. À blockbuster exceptionnel, écrin qui doit l'être tout autant. Quelle est la meilleure salle de cinéma à Lyon pour aller voir Avengers : Endgame ?

Onyx, Dolby Cinema, 4DX, ICE, IMAX... à Lyon, les salles de cinéma multiplient les technologies au point qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. En matière de films à gros budget, Avengers : Endgame se place immédiatement comme l'un des événements cinématographiques de la décennie, à l'instar du troisième Seigneur des Anneaux ou de l'ultime épisode de la saga Harry Potter. Avengers : Endgame clôture avec brio le cycle entamé il y a onze ans par Marvel au cinéma avec le premier Iron Man.

Vingt-deux films plus tard, ce long métrage de trois heures s'impose comme une expérience émotionnellement riche, mais aussi aux allures d'épilogue qui semblera difficile à surpasser pour les futurs autres films Marvel. À moment exceptionnel, écrin qui doit l'être autant. Face à une multiplication des technologies dans les cinémas de Lyon, quelle salle choisir pour en prendre plein les yeux et les oreilles ?

Évacuons dès à présent la salle Onyx du Pathé Bellecour et son écran LCD qui change de la projection classique. La taille de l'écran de 10 mètres sur 5 est bien trop petite pour faire honneur à Avengers : Endgame. Quant à la technologie, elle ne nous avait pas convaincus (lire ici).

Pour les allergiques aux pop-corns, aucune séance au Comoedia (où les confiseries croustillantes sont bannies).

À Carré de Soie et Bellecour, Pathé propose des séances 4DX avec sièges sur vérins, vibrations, coups, vent, fumée, pluie, vapeur, neige, projections d'eau, ainsi que les odeurs. L'assise est plus dure, ce qui se ressent sur les films plus longs comme Avengers. Le long métrage étant déjà riche à cause de tout ce qu'il propose, la séance pourrait vite devenir épuisante. À réserver à ceux qui veulent s'offrir un gros tour de manège ou pour une deuxième vision.

L'IMAX du Pathé Carré de Soie commence à accuser son âge. Lyon se contente d'un écran de 17,90 m sur 9,88 m quand un écran IMAX standard mesure 22 mètres de large pour 16 de haut. Cependant, le "minimax" de Lyon permettra de découvrir Avengers dans ce format avec plus de surface d'image en haut et en bas (le film ayant été tourné en IMAX).

La salle ICE du Mega CGR de Brignais offre l'une des plus belles qualités d'image de l'agglomération. Le film n'est pas proposé en ICE Immersive, ce qui est une excellente nouvelle, cette technologie avec projection sur les côtés et flashs lumineux peut rapidement devenir fatigante. Par ailleurs, pour les allergiques à la 3D, la séance du matin est classique, les autres proposent une projection en relief. Enfin, les larges fauteuils sont plus confortables que la moyenne (avec des banquettes deux places pour ceux qui ne veulent pas avoir d'accoudoir entre-eux). Seul énorme défaut pour certains : l'absence de version originale.

Pour les amateurs de séances tranquilles, celles du matin à l'UGC Confluence et de la Cité Internationale, restent des bons choix (avec toujours les incontournables du mardi matin 10h30 pour ceux qui peuvent). Les tarifs sont également les plus bas. Quand les séances dans les salles premium Pathé frôlent la barre des 20 euros, celles chez UGC sont régulièrement en promotion avec des offres temporaires à 6 euros. Quand l'un met en avant ses technologies, l'autre joue clairement la guerre des prix avec des projections classiques.

Enfin, la meilleure salle pour voir Avengers : Endgame à Lyon reste la Dolby Cinema de Vaise avec sa qualité d'image renversante, ses fauteuils larges et confortables qui peuvent être réglés (parfait pour un film de trois heures) et une partie des séances en VO. L'excellence a un prix et non des moindres : 19,60 euros par personne. Rien n'est parfait, on regrettera qu'aucune séance ne soit proposée sans la 3D (qui ne sert à rien une fois de plus) et le faible nombre de créneaux en VO (même s'il y en a quelques-uns, déjà pris d’assaut).

à lire également
Regardez un film tout en étant dans une piscine, la nouvelle tendance à Lyon ? Ce samedi 11 mai, les nageurs de la piscine du Rhône (centre nautique Tony Bertrand) pourront découvrir Waterworld le corps dans l'eau. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut