faits divers
Image d’illustration

Lyon : plusieurs armes découvertes chez un gilet jaune en fauteuil roulant

Un homme en fauteuil roulant avait outragé et menacé des policiers lors d'une manifestation des gilets jaunes le samedi 26 janvier. Plusieurs armes ont été découvertes chez lui.

Un homme en fauteuil roulant de 51 ans a été interpellé à Lyon le 11 février par la police. Le samedi 26 janvier, lors d'une manifestation des Gilets jaunes, à proximité de la place Bellecour, il est allé à la rencontre des policiers de la BAC, les menaçants et les outrageants, mimant un égorgement. L'un des policiers portait une caméra-piéton filmant l'intégralité de la scène. Un mouvement de foule a suivi et avec des jets de projectiles sur les forces de l'ordre. Les policiers qui ont fait usage d'une grenade de désencerclement ont alors pris le choix de ne pas interpeller tout de suite l'homme en fauteuil. Plus tard, deux policiers de la BAC ont porté plainte contre lui.

Des armes trouvées lors d'une perquisition

Le samedi 2 février, l'homme est à nouveau repéré en marge d'une manifestation des Gilets jaunes. Son identité est relevée à cette occasion par les policiers. Il est arrêté quelques jours après, le 11 février. Lors d'une perquisition à son domicile, les enquêteurs découvrent un fusil de chasse à canons sciés, trois armes de poing dont deux de collection. L'une de ces armes contenait cinq cartouches. Ils possédaient également de nombreuses cartouches à son domicile. Lors de son audition, l'homme a reconnu les faits d'outrage. Pour les armes, il a expliqué être collectionneur, ainsi que les posséder "pour se défendre compte tenu de sa situation de vulnérabilité". Néanmoins, il ne possédait aucune autorisation pour les détenir. Présenté au parquet, il est convoqué au tribunal correctionnel pour une audience au printemps.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut