Part-Dieu maquette

Lyon Part-Dieu : 3 sœurs accusent des vigiles de violences

Trois sœurs assurent avoir été violentées par des agents de sécurité du centre commercial de la Part-Dieu, le jeudi 9 août à Lyon, alors qu’elles étaient accusées d’un vol qu’elles n’ont pas commis. L’une d’elles s'est vue attribuer un jour d’ITT, rapporte LCI.

Les trois sœurs âgées de 14, 21 et 23 ans effectuaient une sortie shopping au centre commercial de la Part-Dieu. C’est en sortant de la boutique de cosmétiques Nyx qu’elles sont stoppées par un agent de sécurité du centre commercial. "Il nous dit de le suivre, sans nous donner aucune explication. Là, j’ai le réflexe de sortir mon téléphone pour filmer, mais j’ai à peine le temps d’enregistrer quelques secondes qu’un autre vigile me tord le poignet et, à deux reprises, fait tomber mon smartphone au sol”, raconte l’une d’elles à LCI. Elle poursuit : “Les vigiles sont brusques, ils nous entraînent dans un hall du centre commercial et c’est à ce moment que ma grande soeur se retrouve au sol”.

Un quiproquo à l’origine des violences ? 

À l’origine de cette scène, une confusion au sujet d’un vol. L’une des sœurs aurait “emporté avec elle un gloss usagé pour avoir les références du produit qu’elle voulait racheter. Elle l’a sorti dans le magasin pour vérifier puis l’a remis dans son sac” toujours selon le témoignage recueilli par LCI. Une fois au poste de police, aucun vol n’est constaté, selon les dires des jeunes filles. Un médecin constate les blessures sur l’une d’elles qui s'est vue attribuer un jour d’ITT. Des photos de sa blessure au genou sont ensuite rendues publiques et font polémiques sur les réseaux sociaux. Contacté à ce sujet par Lyon Capitale ce jeudi, le centre commercial de la Part-Dieu n’a pas donné suite. Les jeunes filles assurent avoir déposé plainte.

à lire également
Le secteur de la Part-Dieu fait peau neuve, et le parking des Halles a lui aussi droit à sa rénovation. Au sommet, un rooftop devrait ouvrir, avec une capacité de cent personnes. Depuis 1970, l’énorme bâtiment trône au cœur du quartier de la Part-Dieu, et il était temps de redonner un petit coup de jeune […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut