Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Lyon : négatif au coronavirus, l’incendiaire présumé de Croix-Rousse déféré au parquet

L’homme soupçonné d’avoir provoqué des feux de poubelles et de voitures le 24 mars au soir n’avait pas été entendue, les policiers redoutant qu’il ne soit atteint du coronavirus. Testé négatif, il doit être présenté au parquet ce 28 mars.

Une douzaine de voitures, du mobilier urbain, les façades d’un immeuble et d’un magasin, le bilan des deux vagues de feux qui ont touché les rues Artaud et Janin à Lyon 4e est impressionnant. Selon Le Progrès la police est parvenue à identifier un suspect grâce à deux témoignages.

L’homme, ancien éducateur de 36 ans, en état d’ivresse est un habitant du quartier. Il a été retrouvé avec, sur lui, un brise-vitre et un sac de boulettes de papier. Les forces de l’ordre ont décidé de ne pas l’entendre dans l’immédiat redoutant que l’homme soit atteint du coronavirus. Testé négatif, il est retourné en garde à vue jeudi. Le suspect nie les faits, il est déféré ce samedi 28 mars au parquet.

Lyon 4e  : un homme incendie une douzaine de véhicules

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 28 mars 2020

    La justice ?
    ça manque surtout de soins psychologiques apparemment.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut