"Lyon n' pas vocation à devenir la capitale de la traite des blanches et des noires"

Pour vous, c'était important de le faire pour "lancer" ce quartier ?
Gérard Collomb : "Vous avez vu l'ensemble des affaires criminelles démantelées ou jugées : on était clairement sur des trafic d'êtres humains. Il fallait signifier aux réseaux que Lyon n'avait pas vocation à devenir la capitale européenne de la traite des blanches et des noires !"

Que vont devenir ces filles ?
On va travailler avec les associations pour les aider à se réinsérer. Mais pour la plupart - hélas ! - elles vont repartir dans d'autres villes. Souvenez vous du problème qu'on avait eu avec ces groupes de mendiants... Ils n'ont pas disparu, ils sont à Milan ou ailleurs. Ce sont des problèmes, comme celui des roms, qui ne peuvent être gérés qu'au niveau européen.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut