Lyon : les Déboulonneurs contre une publicité polluante

à lire également
C’est officiel, Safran a choisi Feyzin pour implanter sa prochaine usine, aidé dans sa décision par le tapis rouge que l’État et les collectivités locales ont déroulé. Au terme d’une route pavée de rivalités politiques, de concurrence internationale et de bonnes intentions, 25 millions d’euros de deniers publics ont été débloqués pour attirer l’industriel. Un effort considérable qui pose la question suivante : jusqu’où les pouvoirs publics sont-ils prêts à aller pour réindustrialiser la région ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut