Crocodile du Nil gueule ouverte
Illustration crocodile

Lyon : les crocodiles de la Tête d’Or sont enfin arrivés au Maroc

Annoncé il y a plus d’un an, le départ pour le Maroc des crocodiles du Parc de la Tête d’Or a enfin eu lieu. Ils ont été installés au Crocoparc d’Agadir dans le but de s’y reproduire. Leurs petits pourront ensuite être réintroduits dans la nature. 

Un an et deux mois après l’annonce de leur départ par le maire de Lyon, le 5 juillet, les deux crocodiles du Parc de la Tête d’Or ont quitté la France en direction du Maroc. Le mâle de 49 ans et la femelle de 32 ans nés dans un élevage au Tchad étaient arrivés au Zoo de la Tête d’Or en 1975. 

Réimplanté dans "un grand bassin au Crocoparc d’Agadir, conçu expressément pour leur bien-être, dans le cadre d’un programme de sauvegarde de l’espèce", précise la mairie de Lyon dans un communiqué, les deux animaux vont pouvoir s’y reproduire. Tel est en tout cas l’objectif affiché, afin d’ensuite pouvoir réintroduire leurs petits "dans le milieu naturel au Maroc où les crocodiles ont disparus depuis les années 1950, en raison de la désertification et de la pression de l’Homme sur les habitats naturels".

Lire aussi : 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut