Métropole de Lyon : le restaurateur qui voulait ouvrir malgré l'interdiction renonce

Un restaurateur de Villeurbanne voulait ouvrir son restaurant lundi 1er février. Les annonces du ministre de l'économie l'en ont dissuadé.

Philippe Vieira est le patron de l'Espace Zola 229, à Villeurbanne, un espace modulable de 500 m2 pouvant accueillir entre 40 et 300 personnes, situé entre le commissariat de police et la Maison du livre, de l'image et du son.

Malgré l'interdiction d'ouverture qui touche les restaurants depuis le 29 octobre, le restaurateur avait décidé de braver l'interdit - mouvement national des "ultra essentiels" -  en ouvrant symboliquement, ce lundi 1er février pour le déjeuner, son établissement afin de protester contre les restrictions sanitaires appliquées à la restauration. Un protocole strict, avec port du masque, contrôle de la température et distanciation entre les tables avait mis au point.

 

Les annonces du ministre de l'économie, sur RTL ce lundi matin, l'en ont dissuadé. Bruno Le Maire a indiqué que l’accès au fonds de solidarité serait suspendu pour les restaurants qui enfreignent les règles sanitaires. Le membre du gouvernement a précisé que cette mesure serait d’abord décidée pour une période d’un mois, puis "définitivement" en cas de récidive.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut