Le Jardin des Chartreux © Antoine Merlet

Lyon : le jardin des Chartreux théâtre d'un trafic d'héroïne

La police a mis la main sur deux dealers qui vendaient de l'héroïne au jardin des Chartreux, dans le 1er arrondissement de Lyon.

Réputé pour sa tranquillité et cette vue magnifique qu'il offre sur les contours de la Saône, le jardin des Chartreux, situé sur les pentes de la Croix-Rousse dans le 1er arrondissement de Lyon, fait cette fois parler de lui pour un sujet bien moins reluisant.

Depuis le début du mois de septembre, le parc est en effet devenu le point de vente attitré d'un trafic de drogue sur lequel la police vient de mettre la main. Là-bas, deux dealers fournissaient de façon régulière des clients à la recherche d'héroïne.

La semaine dernière, un de ces clients, un quinquagénaire, a été interpellé par des officiers qui avaient mis en place une surveillance dans le parc, au niveau de la place Rouville. Un peu plus de 5 grammes d'héroïne ont été retrouvés en sa possession alors qu'il venait d'effectuer une transaction avec l'un des deux vendeurs.

De l'héroïne retrouvée sur les lieux

Ce dernier, qui détenait plusieurs centaines d'euros en liquide, a ensuite été arrêté par les forces de l'ordre, qui sont ensuite allées cueillir son complice à son domicile, lui aussi détenteur d'une belle somme d'argent ainsi que de plusieurs téléphones portables et d'un compte rendu des ventes.

Auditionnés une première fois par les officiers, les deux dealers niaient les faits, jusqu'à ce que plusieurs clients, contactés après des recherches effectuées sur un des téléphones, ne reconnaissent les deux hommes.

Face à l'évidence, à laquelle s'ajoute la saisie de 63 grammes d'héroïne découverts lors d'une fouille sur le point de deals, les deux individus ont fini par reconnaître les faits. Ils ont été présentés au parquet samedi. Quant au quinquagénaire, il a été laissé libre avec un simple rappel à la loi.

1 commentaire
  1. TousAvelo - lun 2 Nov 20 à 15 h 23

    Pourquoi la photo d'illustration de l'article montre l'une des voitures du campement de ROM installé depuis 2010 et pas les jardins et la splendide vue sur Lyon. A priori la communauté ROM n'a rien à voir avec ces dealers... un manque de photos ou il y a t-il un lien ?

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut