Bâtiment squatté par le Gud (Lyon 2e).
© Tim Douet

Lyon : le Gud expulsé de son squat par le tribunal d’instance

Le tribunal d’instance de Lyon a décidé ce mardi de faire évacuer l’immeuble occupé par le Gud pour son “bastion social” depuis la fin mai.

Ce mardi, le tribunal d'instance de Lyon a décidé de faire évacuer l'immeuble occupé par le Gud dans le 2e arrondissement de Lyon. Fin mai, le Groupe Union Défense (GUD) avait pris possession de cet immeuble de la Presqu'île, rue du Port-du-Temple, pour y "venir en aide aux Français les plus démunis" à travers un nouveau mouvement baptisé Bastion social, largement inspiré de l'extrême droite italienne. En fin de semaine dernière, la Ville de Lyon a saisi le tribunal d'instance pour réclamer l'expulsion sans délai des occupants de l'immeuble.

De nombreux policiers présents pour l'expulsion du local du Gud

Steven Bissuel, le vice-président du Gud, a fait appel à un avocat niçois pour assurer sa défense. Ce dernier a plaidé l'incompétence du tribunal d'instance par rapport au tribunal administratif, estimant que l'immeuble en question "relève du domaine public de la ville et non de son domaine privé". L'avocat de la Ville de Lyon a plaidé au contraire qu'en tant que "réserve foncière" de la collectivité, le bâtiment appartient au domaine privé de la ville. Visiblement, le tribunal d'instance a donné raison aux arguments de la Ville.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut