Solvay
DR Solvay

Lyon : le géant belge de la chimie veut "concentrer la matière grise"

Le groupe Solvay, implanté au cœur de la vallée de la chimie au sud de Saint-Fons, a annoncé une vaste réorganisation d'ici quatre ans. Suppressions de postes et réaffectation sont au programme, tout comme l'ambition de transformer le site lyonnais en "un centre de chimie avancée de classe mondiale".

500 employés du groupe Solvay implantés en région parisienne seront transférés d'ici quatre ans vers Lyon et Bruxelles, a annoncé le patron du groupe chimique, Jean-Pierre Clamadieu. Présentée comme un plan de "simplification", la réorganisation annoncée par le groupe prévoit la suppression nette de 600 postes, dont 160 en France et principalement dans les fonctions de support. Selon le groupe, les départs volontaires et le reclassement interne devraient "atténuer l'impact" de ce plan, qui prévoit également la réaffectation de 600 postes. Seul groupe belge du CAC 40, Solvay avait racheté Rhodia en 2011, employant depuis près de la moitié de ses effectifs français sur son site proche de Lyon. Si la plupart des matériaux étaient auparavant destinés à d'autres acteurs de la chaîne de la chimie, l'activité du groupe tend de plus en plus vers la production de produits "sur-mesure" pour d'autres géants comme Apple ou Airbus.

En France, une quarantaine de postes devraient rester à Paris d'ici 4 ans. S'ils ne souhaitent pas un départ volontaire, près de 500 employés des sites d'Aubervilliers et de Paris devraient se voir proposer des postes au siège historique de Bruxelles ou au plus important centre de recherche du groupe près de Lyon. Interrogé par Les Echos, le patron du groupe, Jean-Pierre Clamadieu, prévoit à Saint-Fons "un site ouvert sur les universités, les centres de recherches et les collectivités locales."Le site deviendra le plus gros centre de recherche de Solvay avec près d'un millier de personnes en recherche, ingénierie et appui technique, une concentration de matière grise au cœur de la vallée de la chimie" affirme celui qui quittera le groupe belge à la fin de l'année pour prendre la présidence du conseil d'administration d'Engie.

à lire également
trafic2
Le trafic sera dense, voire saturé sur les grands axes de la région. Des conditions difficiles avant tout dans le sens des retours sur l'A7, l'A6 et l'A43. L'heure du retour de vacances a sonné. Dès ce vendredi, le trafic sur les grands axes de la région se densifie avec en majorité des flux de […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut