vue de lyon la nuit
Pont du palais de justice 24 colonnes en bleu blanc rouge © Tim Douet

Lyon lance un appel pour trouver des photos de la ville de nuit

La Ville de Lyon a lancé un appel à contribution afin de reconstituer l’évolution du paysage nocturne urbain lyonnais entre 1900 et 2010.

Ce projet qui s'inscrit dans le cadre du plan européen ROCK (Regeneration and Optimisation of Cultural heritage in creative and Knowledge cities), la ville de Lyon souhaite engager “une réflexion sur le paysage de la ville la nuit et l’impact de l’éclairage urbain”.

La Ville de Lyon (Direction des Affaires culturelles et Direction de l’Eclairage Urbain souhaitent documenter l’évolution du paysage nocturne urbain entre 1900 et 2010 autour d’un site emblématique de Lyon : la colline de Fourvière. Un premier travail en archives a permis de rassembler quelques photographies, mais en nombre insuffisant pour permettre de conduire cette analyse de manière pertinente”, a déclaré la ville.

Cette dernière cherche donc des photos de nuit entre 1900 et 2010 montrant la colline de Fourvière (depuis tout point de vue) et des vues sur la ville depuis la colline de Fourvière. Il faut aussi impérativement que ces photos soient datées et mentionnent leur auteur (si date et/ou auteur inconnus, merci de le préciser). Leur format original doit aussi être précisé (diapositive, carte postale, photographie argentique, numérique).

Attention, les photos attendues ne doivent pas porter sur la période de la Fête des Lumières, mais sur le temps ordinaire de la ville la nuit.

Si vous possédez ce genre de prises de vue, il faut les envoyer à l'adresse paysagenocturne@mairie-lyon.fr. Le fichier ne doit pas dépasser 10 Mo.

Si vous êtes l’auteur des photographies envoyées, vous autorisez leur utilisation par la Ville de Lyon à des fins non commerciales. Si vous n’êtes pas l’auteur des photographies envoyées, merci de bien préciser l’auteur ainsi que la date de la prise de vue (Si inconnus, préciser "inconnus"). Pour toute exploitation, la Ville de Lyon s’engage à faire figurer le nom de l’auteur”, précise la municipalité

à lire également
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 23 juillet 2019

    C'est quoi “une réflexion sur le paysage de la ville la nuit et l’impact de l’éclairage urbain” ?
    Notre ville a une pollution lumineuse telle qu'on ne voit plus bon nombre d'étoiles (les plus "poétiques" des intervenants n'en auront rien à faire), nous poussant dans un aveuglement de notre environnement, une pollution qui gaspille de l'énergie, qui fait "ne respecte pas le cycle de la végétation" et surtout, déstabilise la vie de nombreuses insectes et animaux.
    Mais la ville doit faire "musée" pour attirer les touristes, donc on gaspille.

  2. Pierre Quatrelle - 23 juillet 2019

    Alors, là je viens d'envoyer une belle collection de photos mais leur serveur bête la refuse toujours, disant que la taille excède la limite, pourtant je l'ai réduit à 8,7Mo.

    1. vieux caladois - 24 juillet 2019

      peut-être faut-il réduire chaque photo aux normes 640 X 480 pixels : c'est ce que je suis obligé de faire pour la gestion d'un blog associatif (avec un logiciel gratuit)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut