Lyon : la ville baisse le son mais fait monter l'ambiance

La ville de Lyon lance une expérimentation inédite jeudi 4 juillet prochain. Certains établissements nocturnes baisseront le volume sonore afin de sensibiliser les professionnels mais aussi la clientèle aux problèmes de l'audition.

Aujourd'hui, ce sont 6 millions de personnes en France, dont 100 000 dans l'agglomération lyonnaise, qui sont touchées par des problèmes d'audition. Afin d'interpeller l'ensemble des personnes concernées, et plus particulièrement les jeunes, l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) Nuit a réuni des partenaires en vue de mener une action de sensibilisation inédite dans les établissements de nuit. L'objectif n'est pas seulement de montrer l'impact sur la santé mais également sur la convivialité.

Ainsi, jeudi 4 juillet, les établissements volontaires auront le choix entre : réduire de 3 décibels le volume sonore – ce qui revient à diviser par deux la perception du son – ou, pour ceux qui atteignent le maximum autorisé (105 décibels), mettre en place un espace où le son sera nettement baissé ou diffuser des passages musicaux moins forts de 10 minutes toutes les 2 heures. Des bouchons de protection auditive seront également mis à la disposition des clients.

Les organisateurs espèrent la participation d'une trentaine d'établissements. Des relevés objectifs et des ressentis seront recueillis par des professionnels, lors de cette soirée, notamment pour évaluer le plaisir gagné par cette gestion sonore. Les résultats seront communiqués d'ici à septembre. Par la suite, le but est de dupliquer cette expérience dans les autres grandes villes de France.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut