Gilets jaunes @Simon Alves

Lyon : la Presqu’île interdite, les Gilets jaunes iront quand même

Ce samedi 14 septembre, un rassemblement national des Gilets jaunes est prévu à Lyon. Toute la Presqu’île a été interdite à la manifestation par la Préfecture. Mais les manifestants ont bien l’intention de se rejoindre place Bellecour dès 13h.

Un rassemblement national des Gilets jaunes est prévu à Lyon ce samedi 14 septembre. Si l’ampleur du mouvement, après l’été, est assez difficile à quantifier, entre 3000 et 5000 personnes sont attendues dans les rues de la capitale des Gaules ce samedi.

En amont, la Préfecture du Rhône a décidé d’interdire trois secteurs à la manifestation, les périmètres "Presqu’île", "Part-Dieu", et "Vieux-Lyon". Les zones les plus commerçantes. Pour la première fois depuis le début du mouvement, à Lyon, l’ensemble de la Presqu’île est interdite à la manifestation, de la place des Terreaux jusqu’à la pointe de Confluence. Au printemps, seul l’hyper-centre entre Bellecour et Terreaux était concerné lors des interdictions.

La place Bellecour interdite, le rassemblement maintenu

Or, si aucune déclaration de manifestation n’a été déposée en Préfecture, le rendez-vous des manifestants est programmé, ce samedi, à 13h place Bellecour, dans le 2e arrondissement de Lyon. Et la célèbre place lyonnaise est évidemment en plein cœur de Lyon, en plein cœur de la Presqu’île, et en plein cœur du périmètre d’interdiction.

Les manifestants vont-ils se rejoindre à un autre endroit ? Ce n’est pas prévu. Le point de rassemblement est toujours prévu à Bellecour. Ce samedi matin, de nombreux Gilets jaunes avaient bien l’intention de se rendre place Bellecour pour la mobilisation dès 13h.

Des groupuscules violents attendus

La prudence est de mise pour la mobilisation de ce samedi.  La Préfecture du Rhône indique que "des groupuscules violents ont l’intention de se mêler aux manifestations non-déclarées qui auront lieu samedi à Lyon. Outre le périmètre d’interdiction, le préfet prendra toutes les dispositions nécessaires au maintien de l’ordre et à la protection des biens et des personnes".

Les passants pourront quant à eux accéder à ces périmètres. Des contrôles de police seront effectués à l'intérieur. Le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes a également pris un arrêté interdisant : "la consommation en réunion d’alcool sur la voie publique, la vente, la détention et l’usage de feux d’artifices, fusées et pétards (catégories F2, F3 et T1) ainsi que le transport et la détention de carburant en récipient portable, d’acide et de tous produits inflammables et chimiques".

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 14 septembre 2019

    J'adore le "périmètre de protection" (du commerce !)
    On sent où est la priorité de cette société ! 😉

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut