Vue de la place Bellecour depuis Fourvière. @WilliamPham

Lyon : la préfecture évoque des "affrontements entre supporters" après les incidents en marge de France-Suisse

Lundi soir, au terme du 8e de finale de l'Euro de football entre la France et la Suisse, des violences ont éclaté rue de la Monnaie, dans le 2e arrondissement de Lyon. Les services de l’État évoquent un "affrontement entre supporters", une enquête a été ouverte selon le Parquet de Lyon. 

Lundi 28 juin, alors que la fin du match de football était sifflée entre la France et la Suisse des violences éclataient sur la Presqu’île de Lyon, rue de la Monnaie. Un journaliste de Lyon Capitale présent sur place au moment des incidents en faisait le récit ici, hier. 

Mardi 29 juin, la préfecture du Rhône a réagi aux évènements devant la presse, confirmant qu’un "groupe d’ultra droite […] a revendiqué ces violences sur le réseau Telegram". Toutefois, selon les autorités, qui évoquent "a priori des affrontements entre supporters", "rien ne permet à l'heure actuelle de penser qu'il y a une connotation politique". Julien Perroudon, le secrétaire général adjoint à la préfecture, a précisé que "pour le moment, ces images et ces faits sont en cours d’investigation. Il faut attendre que la police ait pu faire son travail".

Une enquête ouverte

Contacté, le parquet nous a confirmé qu’une enquête avait été ouverte pour des faits de "violences aggravées". Celle-ci a été confiée à la direction départementale de la sécurité publique du Rhône. Après la soirée, plusieurs rumeurs faisaient notamment état d’un possible tir d’arme à feu et de coups de couteau, des faits démentis par les autorités. Le représentant de la préfecture a par ailleurs précisé que les pompiers n’avaient pas été appelés pour intervenir sur place.

Lire aussi : Lyon : une grosse bagarre éclate en plein centre-ville après l'élimination des Bleus (vidéo)

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut