Coronavirus à Lyon : les Terreaux vides

Lyon : la place des Terreaux inondée de messages pour l'écologie

Des militants du mouvement "Youth for climate" ont recouvert ce dimanche matin la place des Terreaux, à Lyon, de messages pour l'écologie, en pleine convention citoyenne pour le climat.

Des militants du mouvement "Youth for climate" ont recouvert ce dimanche matin la place des Terreaux, à Lyon, de messages pour l'écologie, en pleine convention citoyenne pour le climat.

De nombreux panneaux et affiches ont inondé la célèbre place du centre-ville de Lyon.

5 commentaires
  1. Galapiat - 21 juin 2020

    même pas foutus d'écrire en français, sous l'action de Greta sans doute.

    1. HateHaters - 21 juin 2020

      En même temps « Youth for climate » ... c’est un groupe français ???

  2. HateHaters - 21 juin 2020

    Ils réclament plus d’écologie... C’est un premier pas, on va déjà avoir les verts pour gérer Lyon... (ironie...)

  3. Bernard G - 21 juin 2020

    Eh, que voulez-vous, même le journal municipal "Lyon Citoyen" est incapable d'éviter l'utilisation récurrente de formules en anglais, malgré la surveillance attentive de Monsieur notre Maire, agrégé de lettres (et les remarques que leur font certains lecteurs)

    Dans l'année qui vient de passer, on a vu un grand ponte de l'Etat (je ne sais plus s'il s'agissait du président Macron ou d'un ministre) tenir à la tribune d'une réunion officielle un discours, devant un panneau écrit en anglais et affiché par les organisateurs (Français, et, j'en ai peur, Lyonnais) de cette réunion.

    Doit on vous rappeler le slogan utilisé par la communication lyonnaise ? Que ONLY soit l’anagramme de LYON ne change rien au fait que ... ce n'est pas du français.

    Ne parlons pas des journaux, régionaux ou nationaux, généralistes ou spécialisés, qui usent et abusent des formules dans la langue d'outre Manche.

    Alors qu'espérez vous de jeunes Français membres de la section locale d'un mouvement international d'origine anglo-saxonne, quand leurs aînés n'ont de cesse de les tremper dans le bain de ce galimatias ? Greta n'y est vraiment pour rien.

  4. PAUL Gabriel - 21 juin 2020

    Allez parler d'écologie comme certains verts, qui veulent interdire le Parc de Miribel-Jonage aux 100.000 automobilistes ce Dimanche après midi et tout les Week-end de l’été

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut