Lyon : la future place des Terreaux ne laisse personne indifférent

Fin 2019, la place des Terreaux de Lyon affichera un nouveau visage après sa restauration. Le visuel qui circule actuellement déclenche des réactions variées et contrastées. Pourquoi n'y a-t-il pas de végétation ? Explications

La restauration de la place des Terreaux continue à Lyon, fin juin 44 nouveaux cubes Buren et 15 fontaines seront installés. Les travaux continueront jusqu'à une inauguration prévue avant le 8 décembre 2019. Le visuel de la future place qui circule actuellement ne laisse clairement personne indifférent. Certains se réjouissent de voir que la place va retrouver son visage, une fois les barrières de chantier enlevées, d'autres s'inquiètent de n'y voir aucun arbre. Terreaux restera minéral pour deux raisons majeures : le parking sous-terrain ne permet pas de creuser des massifs à la surface, tandis que le visage de la place est soumis au droit de Daniel Buren. Par ailleurs, comme nous l'écrivions en octobre 2018, "la place des Terreaux étant considérée comme une œuvre, ses auteurs sont prioritaires pour sa restauration". Impossible donc d'ajouter des bacs et autres pots, le rêve d'une canopée ou d'une place entièrement végétalisée restera de la science-fiction.

Lyon Presqu’île  : Buren remet le couvert place des Terreaux

à lire également
A la rentrée 2019, il faudra débourser toujours plus d'argent pour pouvoir faire ses études en France d'après une étude de la fédération des associations générales étudiantes (FAGE).
11 commentaires
  1. vieux caladois - 12 juin 2019

    donc, logiquement, appelons-la la place Buren !

  2. thierryc69 - 12 juin 2019

    ils pourraient comme meme planter des abres dans des bacs

    1. vieux caladois - 12 juin 2019

      ou alors...on supprime le parking souterrain...

  3. Abolition_de_la_monnaie - 12 juin 2019

    C'est quel maire déjà qui a signé le contrat entre la ville et Buren ?
    :o)

    1. Space opera - 23 juin 2019

      Michel Noir...

  4. Galapiat - 12 juin 2019

    c'est moche, cher ça vieillit mal , difficilement praticable, gout de ch...te pour parigots bobos.

    1. Space opera - 23 juin 2019

      L'esprit bobo parisien nuît gravement à notre bien-aimée ville de Lyon. Qui nous défend contre ça ? Il va falloir nous défendre nous-mêmes !

  5. Space opera - 23 juin 2019

    Buren, ce fossoyeur de l'art ! Je lui collerais bien un procès, moi. La place des Terreaux doit être rendue au Lyonnais !

    1. Bernard Girard - 23 juin 2019
    2. vieux caladois - 23 juin 2019

      tout le monde est unanime : un véritable désastre et on apprend par l'article que par contrat il en aurait le monopole ! quelle honte ! et en effet beaucoup souhaiteraient une végétalisation : pas d'arbres d'accord à cause du parking dessous mais on voit partout d'autres méthodes hors sol

  6. Galapiat - 24 juin 2019

    si seulement "les Terreaux" étaient en Corse, ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut