Lyon : la fréquentation de la Fête des lumières reste stable

Gilets jaunes, casseurs, tensions place Bellecour, météo médiocre, et méthode de comptage plus précise : tous les ingrédients étaient réunis pour que le bilan de la Fête des lumières soit moins bon cette année. Pourtant, selon la ville, la fréquentation reste stable.

La Fête des lumières dévoile ses chiffres avec une édition 2018 qui a été marquée par une météo médiocre, un contexte national compliqué, la mobilisation des Gilets jaunes, la présence de casseurs le 8 décembre, ainsi que de fortes tensions place Bellecour où quelques heures avant les illuminations, les CRS faisaient usage de gaz lacrymogènes pour disperser des groupes de jeunes.

Ainsi, en 2018, la Fête des lumières aura réuni 1,8 million de visiteurs, selon les données fournies par la ville, basées sur des chiffres établis à l'aide de l'opérateur Orange. Cette méthode de calcul a été présentée comme plus précise, même si on remarquera qu'il s'agit des mêmes chiffres que l'année 2017 pour la fréquentation totale. Dès lors, selon les chiffres de la ville, la fréquentation reste stable. Cependant, on reste toujours loin des 3 millions des éditions d'avant 2015 (année marquée par l'annulation de la Fête à cause des attentats).

Dans les détails, 230 000 spectateurs sont allés voir l'oeuvre du parc de la Tête d'Or, 80 000 sont rentrés dans la cour de l'hôtel de ville, 65 000 au Musée des Beaux-Arts, 50 000 à l'Odéon antique. Par ailleurs, sur quatre jours, 800 000 visiteurs sont passés par Bellecour. Enfin, durant les 6, 7, 8  et 9 décembre, 6,3 millions de voyageurs ont pris le réseau TCL, soit 800 000 voyages de plus qu'en temps normal.

à lire également
Mini World, le parc de loisir miniature de Lyon vient d'inaugurer ce jeudi 20 décembre une reconstitution de la ville pendant la fête des Lumières. Un retour dans le passé si lointain dans la capitale des Gaules.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut