Lyon : la forte pollution due à la chaleur en partie balayée par les orages du week-end

Depuis plusieurs jours, la forte chaleur ressentie à Lyon a engendré une vague de pollution importante. Les perturbations attendues les 23 et 24 juillet devraient améliorer la qualité de l'air.

À Lyon, la qualité de l'air est mauvaise depuis le mercredi 21 juillet et n'a cessé de se dégrader en raison des pics de chaleur estivaux.

La concentration en ozone, gaz atmosphérique qui se révèle nocif pour l'environnement et le système respiratoire, est élevée dans le Rhône. Le laboratoire Atmo-Rhône-Alpes annonce une augmentation de cette teneur en O3 vendredi 23 juillet, "sans doute la journée la plus chaude".

L'organisme régional prévoit une amélioration de la qualité de l'air dans les prochains jours. "Samedi 24, un temps plus perturbé s’installe sous un fort vent de sud et des températures en baisse. La formation d’ozone devrait être contenue et la qualité de l'air devrait s’améliorer". Elle sera néanmoins toujours forte en polluants.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut