Lyon : la femme de l'ancien patron d'Interpol obtient l'asile en France

Grace Hongwei, la femme de l'ancien patron d'Interpol arrêté en chine, a obtenu l'asile politique en France. 

L'épouse de Meng Hongwei, l’ex-patron d’Interpol détenu en chine a obtenu l'asile politique en France, rapporte l'AFP. Son mari est en prison en Chine, officiellement pour des faits de corruption. Le 29 septembre, il disparaissait après son départ de Lyon. Quelques jours plus tard, en octobre, Interpol recevait la démission du président chinois d’Interpol.

Grace Meng fait l'objet d'une protection policière. Dans une enquête de la cellule investigation de Radio France, elle avait déclaré avoir été victime de plusieurs incidents suspects. Un émoji couteau dans un message, une invitation étrange à monter dans un jet privé ou encore la présence d’un couple chinois qui veut monter dans sa chambre d’hôtel et qui photographie sa plaque d’immatriculation.

L’œil de Moscou sur Interpol

à lire également
À la fin du XIXe siècle, Londres est terrorisé par le spectre de Jack l’Éventreur. Dans le sud-est de la France, un homme tue et viole, lui aussi, en série. Cependant, contrairement à son homologue londonien, il sera identifié et arrêté par la police.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut