lidl-magasin

Lyon : L214 s’attaque à Lidl

L’association de protection des animaux L214 dénonce à travers sa nouvelle campagne les conditions d’élevage des poulets distribués par Lidl. D’après elle, l’enseigne refuse de s’engager fermement pour l’amélioration des conditions d’élevage et d’abattage des volailles.

Ce mardi, l’association de protection des animaux L214 manifeste devant les magasins Lidl de plusieurs grandes villes de France, dénonçant les conditions d’élevage des poulets distribués par l’enseigne allemande. Cette action, en plus d’une vaste campagne en ligne menée à grand coup de publicité parodique et pétition, vient dénoncer l’inertie de la marque sur les questions des conditions d’élevage de ses volailles.

Lidl s’est pourtant engagé à respecter, le 17 juillet dernier, l'European Chicken Commitment (ECC) d’ici 2026. Dans son communiqué, l’enseigne écrit que son objectif est "l’amélioration des standards d’élevage et d’abattage de la filière poulet de chair". En revanche, deux des engagements majeurs du traité ne seront pas respectés : "Après consultation des fournisseurs et producteurs partenaires, il est apparu que 2 des 9 objectifs, que sont les questions de densité (30 kg/m2 au lieu de 42 kg/m2 actuellement) et de souches à croissance plus lente, sont difficilement envisageables voire inatteignables pour 100 % des approvisionnements d’ici 2026.".

D’après L214 : "Cette publication ne répond pas aux mesures minimales attendues par une majeure partie des citoyens". En effet, la question de l’obligation d’élevage en plein air n’est pas soulevée et les deux mesures principales de l’ECC – la densité maximale dans les enclos et le recours à des souches génétiques permettant aux volailles d’avoir une croissance plus lente et naturelle – ne seront pas respectées.

L’association mène ainsi aujourd’hui une action nationale aux abords de magasins Lidl de 25 villes de France (dont Lyon) pour informer les consommateurs des mauvaises conditions d’élevage des poulets distribués par l’enseigne. À Lyon, un camion décoré de parodies publicitaires circule devant les magasins de la marque tandis qu'un happening se déroule devant le siège du groupe, à Rungis.

L214 indique qu’en France, 800 millions de poulets sont élevés et abattus chaque année pour leur chair. 83 % d’entre eux proviennent d’élevages dits "standards". Pourtant, 89 % des Français considèrent comme important que les poulets disposent d’un accès extérieur d’après un sondage ComRes datant de 2019.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut