Lyon : l'idée d'une autoroute "propre" prend encore du plomb dans l'aile

À Lyon, certains candidats aux élections, comme Gérard Collomb, défendent l'idée d'une nouvelle autoroute qui serait "propre" et "écologique", grâce aux voitures électriques et à hydrogène. Après une publication française, une étude anglaise balaie le fantasme "du zéro émission".

La future autoroute urbaine de l'Anneau des Sciences, censée boucler le périphérique à l'Ouest, pourrait-elle être "propre" et "écologique" grâce aux voitures électriques et à hydrogènes ? C'est ce que défend le candidat aux élections métropolitaines Gérard Collomb, quitte à se faire taxer une nouvelle fois de "greenwashing" après les bacs à fleurs condamnant les voies de bus et vélo dans le centre-ville de Lyon.

En juillet, une étude de l'Anses sur les "Particules de l'air ambiant extérieur" rappelait  qu'une partie de ces particules ne sont pas émises par les pots d'échappement, mais issues de l'usure et de l'abrasion : pneus, freins, chaussée... Véhicules thermiques comme électriques ou à hydrogène participent ainsi à l'émission de ce type de particule, souvent de plus petites tailles (les PM 2.5 sont 40 fois plus fines qu'un cheveu). Ainsi, elles peuvent passer dans le sang, atteindre le cerveau ou se loger dans le placenta des femmes enceintes et ne sont pas bloquées par les masques ou muqueuses.

Pour l'Anses : "les preuves d’effets néfastes sur la santé liés à l’exposition aux émissions issues du trafic routier sont fortes". Elle préconisait de "réduire drastiquement l’émission de polluants","le renforcement des transports en commun, de l’intermodalité et de modes actifs de transport comme la marche à pied ou le vélo", encourager des alternatives comme l'électro-mobilité, mais "surtout la réduction du trafic" (l'électro-mobilité étant également source de particules).

Une nouvelle étude britannique

En 2019, une étude venue du Royaume-Uni indiquait déjà que 50 % de l'émission de l'ensemble des particules dues aux transports sont issues des freins, pneus et routes, sans distinction de motorisation. Début 2020, une publication scientifique dans la revue Metallomics (lire ici) suggère que les particules issues du freinage sont aussi dangereuses que celles de la combustion du diesel. Métalliques, elles représenteraient un risque pour le système immunitaire, et augmenteraient la probabilité de développer un cancer des poumons.

Pour les chercheurs, seulement "7 % des particules très fines de type PM 2.5, provenant du trafic routier, viendraient des gaz d'échappement. Le reste est issu de sources comme l'usure des pneus, des embrayages, des freins, mais aussi de la remise en suspension de la poussière sur la route". À elles seules, les poussières issues du freinage représenteraient 20 % de l'ensemble des particules fines PM 2.5 dont l'origine vient du trafic.

"Il n'y a pas de véhicules zéro émission"

Selon les chercheurs, même s'il est important de se pencher sur les émissions dues à la combustion, ce n'est pas le seul problème. "Il n'y a pas de véhicules zéro émission. Avec les mesures de réduction des émissions d'échappement qui entrent en vigueur, les autres sources d'émissions de particules sont susceptibles de devenir plus importantes" précisent-ils. En effet, si les voitures électriques bénéficient de système de récupération d'énergie au freinage, ce qui réduit les émissions, elles sont aussi plus lourdes, ce qui a tendance à augmenter les émissions de particules non liées aux gaz d'échappement.

L'idée d'une autoroute "propre" qui accueillerait uniquement des voitures électriques et à hydrogènes reste donc un mythe. D'autant plus que pour l'instant, les ventes de véhicules dans le Rhône font la part belle à des voitures thermiques dont le poids moyen augmente. Plus lourdes, elles pourraient donc générer potentiellement plus de particules dues aux freinages (lire ici). Ces derniers mois, la science ne va donc pas dans le sens... de l'Anneau des Sciences.

Lyon  : le mythe de l'Anneau des sciences "propre" balayé par une étude

à lire également
Alors que le Sytral organise sa cérémonie des voeux 2020 ce vendredi 24 janvier, la question du coût très élevé de cet événement, 150 euros par personne, a été soulevée.
24 commentaires
  1. JANUS - 13 janvier 2020

    "les particules issues du freinage" Et donc, les bus, les tramways et surtout métros en milieu fermé.

    1. Galapiat - 14 janvier 2020

      les garnitures de frein des véhicules étaient effectivement dangereuses, friction à base d'amiante, ce qui n'est plus le cas , mais il faudra aussi supprimer les trains qui eux continuent de l'utiliser et circulent intra muros dans nos gares .la bêtise de certains commentaires donne une idée de l'infini ; de l'état lobotomisé de nos pseudo écolos .

  2. Gérard Dutal - 13 janvier 2020

    Cet article n'est pas objectif, Il a pour but de disqualifier le bouclage du périphérique et de s'en prendre à ceux qui y sont favorables dont Gérard Collomb, François-Noël Buffet.et les partis: LREM, LR, MODEM, UDI. En effet si on veut moins de voitures il faudra beaucoup plus de bus, de trams, de métros, de vélos , de trottinettes ..... C'est une évidence et tous ces moyens de TC sont tout autant polluant que les voitures ,car ils ont tous des freins ,des pneus, certains des embrayages. Ils soulèvent autant de poussières que les voitures! et en plus certains sont en milieu confiné?

    1. Abolition_de_la_monnaie - 13 janvier 2020

      Cet article est parfaitement objectif.
      Vous oubliez juste que l'équivalent d'un bus ou d'un métro, c'est des dizaines de voitures, donc des dizaines de pneus et mécanismes de frein, sans oublier les embouteillages. Donc beaucoup plus de particules générées qu'un transport en commun.

      Votre modèle de société dans des transports pendulaires polluants est dépassé. La "bouclage" par l'anneau de la pollution est une honte. Vous êtes d'un monde qui empoisonne l'humain.

    2. gintonic - 13 janvier 2020

      Oui bravo quelle découverte scientifique: tout déplacement engendre consommation & pollution. Meme en marchant j'use mes chaussures et soulève de la poussière...
      La question est de savoir quelle est la méthode qui consomme le moins de ressources & a le moins d'impact sur son environnement. Et le freinage d'un bus qui transporte 50 personnes sera toujours préférable au freinage de 50 voitures qui transportent 1 personnes.
      Donc très bon article, merci aux journalistes qui ont le mérite de fréquemment soulever ce sujet.

      1. FEFI - 13 janvier 2020

        Bien d'accord, et même pieds nus j'y laisserais ma peau.
        Cela dit quand on a une voiture et qu'on habite à l'ouest de Lyon faudra-r-il faire tout pour contournement Est pour aller au Sud?

        1. Bernard Girard - 14 janvier 2020

          Bonjour
          Dites vous que si l'AdS est construit, il suffira de quelques années pour que bien plus de gens se trouvent dans cette (votre ?) situation de vivre à l'ouest, se rendre au sud, et s'y rendre en voiture. D'où congestion, pollution et nuisance diverses multipliées.
          L'absence d'infrastructures tend à limiter les déplacements, parce qu'il sont difficiles : chacun fait ce qu'il peut pour éviter ce genre de "mouvance". La présence et a fortiori la construction d'infrastructures, au contraire, génèrent des déplacements.
          On n'en sort pas.

    3. Vallon de Beaunant - 13 janvier 2020

      L'anses, les revues scientifiques étrangères démontrent que cet ADS est une aberration et issu de reflexions du vieux monde. Macron a aussi condamné ce projet. LR n'y est pas favorable. Fin février, la réunion publique organisée à Chaponost/Saint Genis affichera les pour et les contre. Avec d'autres surprises scientifiques.

  3. Vallon de Beaunant - 13 janvier 2020

    L'anses, les revues scientifiques étrangères démontrent que cet ADS est une aberration et issu de reflexions du vieux monde. Macron a aussi condamné ce projet. LR n'y est pas favorable. Fin février, la réunion publique organisée à Chaponost/Saint Genis affichera les pour et les contre. Avec d'autres surprises scientifiques.

  4. Macolivera - 13 janvier 2020

    Quel article à charge... On sent qu'on rentre dans une période de pré élection.

    les bobos bien pensants, et autre esthètes de l'écologie virtuelle sont de retour.
    Que faire des Milliers de voitures qui s'entassent tous les jours sur tous les axes routiers du nord de Lyon?
    les utilisateurs de voitures prennent leurs voitures car ils n'ont pas le choix, et quand bien même on améliorera la capacité du réseau de transport en commun, ça n'arrangera en aucune mesure le trafic routier et la pollution qui en découle, étant donné que les personnes passant par fourvière le matin viennent de loin pour travailler dans Lyon.
    Il faut ET l'anneau des science ET développer les transport en commun...

    L'un n'ira pas sans l'autre, quoi qu'ne dise les bobo ecolosé et autres scientifiques en goguette.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 13 janvier 2020

      - Mais non ce n'est pas un article à charge, c'est un article qui ne va pas dans votre sens, nuance.

      - Oui, on entre dans une période pré élection où tous les manipulateurs d'opinion se bougent. Votre intervention est là pour ça.

      - c'est quoi "les bobos bien pensant" ? Toujours cette sémantique d'extrême droite pour identifier un ennemi imaginaire ? Pour être "bobo" (bourgeois bohème) il faut être bourgeois, donc riche. Les "bobo" possèdent une voiture et ne la quitte pas.

      - Que faire des milliers de voitures ? Dire stop. Stop à la pub qui dit "la voiture c'est la liberté". Car ce n'est pas vrai et ça ne l'a jamais été réellement. C'est le début.
      Ensuite, remettre à plat toute la société et en discuter, parce que dire "que faire des milliers de voiture" c'est mettre devant le fait accompli d'une situation impossible à gérer intelligemment. Bref, la dictature de "l'auto on y peut rien elles sont là et ça doit continuer", ça suffit !

      - "les utilisateurs de voitures prennent leurs voitures car ils n'ont pas le choix" : la plupart ont le choix, car ils veulent le beurre et l'argent du beurre : vivre à la campagne et avoir un job et faire ses courses en ville.
      Ce transfert de masse quotidien est débile. Digne d'une race humaine totalement minable.

      - C'est l'organisation de LYON voulu comme "un aspirateur à activité économique" par tous les partisans de "la croissance" qui fout la merde de partout et pousse à des déplacements inutiles. Exemple : les hôpitaux disparaissent même dans des villes de 10 000 habitants !
      Votre monde est MORIBOND.

      - L'anneau de la pollution, c'est continuer de faire croire qu'avec encore plus de routes, on va s'en sortir !
      On a vu le résultat avec le contournement EST de Lyon ! ça ne suffit jamais car maintenant ils veulent y mettre 3 voies !
      STOP.

      1. Limas69 - 13 janvier 2020

        A vous lire, on peut penser que vous êtes un rural, se déplaçant en vélo et cultivant un potager en autosuffisance ? Vous avez l'air de détester la ville. Fuyez là.

        1. Abolition_de_la_monnaie - 13 janvier 2020

          "à vous lire"...
          Vous avez mal lu. Hors de question de laisser la ville pollueuse aux mains des pollueurs &
          hors de question d'abandonner les campagnes.
          Le grand dégagisme approche. 🙂

      2. Bernard Girard - 14 janvier 2020

        C'est vraiment un excellent post, et un argumentaire de haut niveau.
        Abolition-de-la-monnaie@, chapeau et Respect
        Cordialement
        Bernard G.

        1. Macolivera - 15 janvier 2020

          A abolition de la monnaie..

          La dictature de la voiture....Beau sujet, vaste!
          je l''appellerai plutôt la dictature du déplacement!

          Selon vous, que doivent faire les personnes qui ont besoin de se déplacer pour travailler?
          abandonner leur travail?
          A vous lire, il ne reste plus qu'une seule chose a faire, tuer l'activité à Lyon, voir même en finir avec la race humaine! OK!
          Mais après?

          "Votre monde est moribond", dans quel monde vivez vous? En ermite dans la montagne?
          Votre texte est magnifique, avec de belles phrases, de grandes idées... Mais concrètement on fait quoi???

          1. Abolition_de_la_monnaie - 15 janvier 2020

            - "je l''appellerai plutôt la dictature du déplacement!"

            oui, c'est ce que j'ai écrit aussi lorsque je parle de concentration d'activité sur la métropole au détriment des "campagnes". Les concentrations d'activité sont nocives car elles impliquent la spéculation et des déplacements inutiles "obligatoires".
            MAIS :
            avez-vous accepté de "payer plus" pour vivre à côté de votre travail ?
            Est-ce que vous prenez le risque de "perdre votre emploi" parce que votre conjoint est proche de son travail mais pas vous ?
            Le chantage à l'emploi fait aussi partie de l'équation.

            - "abandonner leur travail?"
            En changer. Oui si vous ne pouvez pas vivre à côté. Car à quoi vous sert votre travail pour vivre, si vous empoisonnez votre vie en la perdant dans des déplacements et en polluant ?
            Mais c'est terrifiant suivant certains cas, je le concède.

            - "A vous lire, il ne reste plus qu'une seule chose a faire, tuer l'activité à Lyon, voir même en finir avec la race humaine! OK!"
            Discours d'extrémiste économique que celui que VOUS écrivez.
            Entre "re-dispatcher" et supprimer TOUTE activité... il y a une dif, non ? 🙂
            Quant à "en finir avec la race humaine"... je crois qu'elle s'autodétruit toute seule tranquillement mais surement.

            - ""Votre monde est moribond", dans quel monde vivez vous? En ermite dans la montagne?"
            Non pourquoi ? L'empoisonnement généralisé aux micro-plastiques, ça vous parle ? La perte de fertilité liée aux cocktails chimiques qui est de partout dans nos appartements et à l'extérieur, ça vous parle ?
            L'effondrement du nombre d'espèces, ça vous parle ?
            Les dizaines de "trace de produits cancérigènes" dans le sang des adultes et ensuite des enfants à la naissance, ça vous parle ?
            Cette liste rapide n'est pas là pour "déprimer", elle est là pour prendre conscience de la réalité, loin de la propagande du "on est le top de la civilisation !", et loin aussi de "on est foutu alors continuons de faire n'importe quoi !".
            La peur est mauvaise conseillère, alors posons tout à plat et réfléchissons.

            - "Mais concrètement on fait quoi???"
            Concrètement on remet tout à plat, y compris notre système économique qui nous pousse à se faire la guerre et à piller et empoisonner la planète.
            Et on commence par se décoloniser les imaginaires, à savoir :
            "qu'est-ce qui pourrait permettre une société postmonétaire de tenir et d'être efficace ?"
            🙂
            (mais si vous êtes un réformiste, alors on est condamnés, parce que ça voudra dire que vous n'avez tj pas compris que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets, et que la quasi totalité de nos prises de têtes sont liées à l'utilisation de monnaie).

  5. Bonsens - 13 janvier 2020

    Bonjour à tous
    Que Lyon Capitale propose un article sans arrière pensée serait nouveau : après la presse des partis politiques au 20 Ème siècle, nous avons le Parti de la Presse. C'est moins bien mais mieux que rien...
    En revanche, ces déplacements naissent d'abord d'une politique de centralisation des emplois (pour être Lyon Capitale, il faudrait La Part Dieu..) et là, plus de débat, plus de presse... À quand une campagne de presse pour repartir les emplois qualifiés partout dans la Métropole, dans le Département, dans la Région : alors Lyon Capitale chiche ?

    1. Florent Deligia - 13 janvier 2020

      Chiche !
      C'est un bon sujet, et une récente lecture de Théorie de la justice spatiale de Jacques Lévy va dans ce sens.

    2. Macolivera - 15 janvier 2020

      Vous savez, moi aussi je suis contre la faim dans le monde et contre la guerre et je voudrais que les inégalités dans le monde disparaissent....
      Mais derrière il faut proposer des choses concrètes, "re-dispatcher l'emploi", "abandonner son emploi", c'est tellement simple de l'écrire, en revanche en faire un principe et l'appliquer dans la vie réelle c'est juste... irréel pour la plupart des gens.
      Donc au lieu de leur proposer des choses irréalisables, revenez sur terre....

      Quant à votre délire post monétaire que vous éparpillez sur tous les forums de la presse lyonnaise....
      Avec des contradicteurs aussi zelés que vous l'êtes, l'ADS à de beaux jours devant lui!

      1. Abolition_de_la_monnaie - 15 janvier 2020

        Quelle belle réponse que la vôtre, faite de condescendance... 😀
        Et que faites vous bien concrètement (comme vous le désirez tant pour les propositions des autres) pour lutter contre la faim dans le monde ?
        Vos faites en sorte qu'il n'y ait plus de rareté artificielle ? Vous plantez des arbres vivriers ? Vous empêchez ce qui cause ces famines ? (cherchez bien et vous trouverez que "l'usage du fric" empêche l'accès, empêche l'abondance sereine et fabrique la rareté artificielle pour maintenir des prix, autrement dit, fabrique la misère).
        Contre la guerre vous faites quoi ? Vous allez agir face aux usines françaises qui font que nous sommes le 3ème producteur mondial d'armement ? Aie... ça risque de faire du chômage en France si vous empêchez qu'on produise des armes... En plus c'est connu avec la phrase (faites par les marchands d'armes) : "pour sauvegarder la paix il faut préparer la guerre !" 😀

        -"derrière il faut proposer des choses concrètes, "re-dispatcher l'emploi", "abandonner son emploi", c'est tellement simple de l'écrire, en revanche en faire un principe et l'appliquer dans la vie réelle c'est juste... irréel pour la plupart des gens."

        c'est quoi que vous appelez "irréel" ? Vous êtes paniqué par quoi ?
        Si les hôpitaux ferment dans les villes autour de Lyon, c'est issu de quoi à votre avis ?
        Recherche de rentabilité monétaire , non ?
        Regroupement au profit financier des lieux où l'activité est regroupée, non ?

        Ne pas continuer à construire des tours à Lyon est par exemple du "bien concret".

        - "Donc au lieu de leur proposer des choses irréalisables, revenez sur terre...."
        Vous vous êtes bien gardé de reprendre mes arguments sur les pollutions aux micro-plastiques etc.
        ça, c'est bien "réaliste" et "réalisable".
        Et la dépollution, elle est "réalisable" ? Rentable ?
        Dites, expliquez nous comment vous allez résoudre les problèmes ? Avec quels "recettes" monétaires ? Quel budget ? Vous êtes coincé dans ce monde qui doit être "rentable".

        Bref, continuez à qualifier de "'pas réaliste" des solutions auxquelles vous êtes apparemment incapable de faire face sans le mépris et l'insulte.

        1. Galapiat - 15 janvier 2020

          juste une question , tu penses ce que tu écris ou est ce seulement une prose provocatrice.

        2. Bernard Girard - 15 janvier 2020

          Abolition-de-la-monnaie@
          Une fois de plus, respect !
          pour le fond (qualité de votre argumentaire), comme pour la forme (votre politesse à le présenter).

  6. Galapiat - 14 janvier 2020

    Le Diesel fera son grand retour en 2022, les malheureux possesseurs de véhicules électriques en ferons les frais, quel idiot achèterai un véhicule dont le réservoir permettrait de seulement sortir du garage , une batterie en fin de vie représentant 25% du véhicule neuf, on oubliera les pannes informatiques et leur cout de traitement.

    1. Macolivera - 15 janvier 2020

      aucun mépris ni insulte de ma part, je retiens juste que l'on parle de la construction de l'anneau de sciences (chose concrète pour les lyonnais), vous en venez a me parlez guerre économique, matière plastique, que "la monnaie c'est pas bien"... bref vous théorisez beaucoup et sortez complètement du sujet.

      bonne soirée quand même!

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut