David Kimelfeld président de la métropole de Lyon © Tim Douet

Lyon : Kimelfeld sourd à la "main tendue" de Collomb

Ce samedi, David Kimelfeld, le président de la Métropole, a lancé son association "Nous sommes la Métropole" pour préparer les élections de 2020. Il n’a pas répondu à l’appel du pied de Gérard Collomb. Ce dernier lui proposait d’être candidat à la mairie de Lyon.

David Kimelfeld, le président de la Métropole, a lancé son association "Nous sommes la Métropole", samedi à la Comédie Odéon (Lyon 2e). Pour préparer les élections de 2020 et surtout celle où il est d’ores et déjà candidat, celle de la Métropole. Le maire de la Croix-Rousse (Lyon 4e) a aussi, comme on le dit dans le jargon politique, montrer ses muscles.

Il était entouré de nombreux soutiens, dont trois députés La République en Marche de Lyon, Anne Brugnera, Jean-Louis Touraine et Thomas Rudigoz mais aussi l’adjoint au maire de Lyon à l’Education, Guy Corrazol ou le maire d’Irigny et vice-président de la Métropole, Jean-Luc Da Passano.

Kimelfeld : "Ma détermination aujourd’hui est sans faille"

Il y a quelques jours, l’actuel maire de Lyon, Gérard Collomb, lui avait tendu la main. “Peut-être que David Kimelfeld manifesterait un intérêt pour la Ville de Lyon. C’est une main tendue”, avait lâché Collomb dans une interview donnée à Jazz Radio et Lyon Mag.

L’actuel président de la Métropole a ignoré cet appel ce samedi. "Ma détermination aujourd’hui est sans faille. Je veux construire ce projet avec vous. Parce qu’ensemble, nous sommes la Métropole", a notamment lancé Kimelfeld. Le choix de ce dernier ne fait pas de doute. La Métropole plutôt que la ville. Reste à connaître celui de Gérard Collomb…

à lire également
4 commentaires
  1. JANUS - 7 avril 2019

    Kimelfeld ? Le nouveau Macron à la sauce lyonnaise. Déjà avec la grève des services de voirie, il enregistre sa première difficulté ! Bonne continuation. GJ Lugdunum !

  2. Galapiat - 7 avril 2019

    Collomb ! pas question qu'il prenne partie pour la limitation du nombre de mandats , il en est à combien,? depuis combien de temps,? combien de costards ?

  3. Abolition_de_la_monnaie - 7 avril 2019

    Amusante cette insistance pour que Messieurs Kimelfeld et Collomb soient "le centre des élections prochaines".
    .
    Le mot d'ordre reste "le dégagisme". Ras le bol de ces orientations de société nocives organisées par ces deux personnes et leurs sbires. Ils n'ont pas construit une métropole d'avenir, tournée vers des transports non polluants, tournée vers des habitations aux normes passives, ayant pris en compte la production alimentaire, etc.
    Ces personnes n'ont fait que bétonner des terres et continuent de le faire.
    .
    Dégagisme !
    🙂

  4. raslebol69 - 7 avril 2019

    Kimmerfeld a tout à fait raison de se garder des traitrises de Collomb.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut