Gare SNCF TER Lyon TGV

Lyon : ils expulsent des jeunes d'un train et se font frapper

Quatre mineurs ont été interpellés à Lyon après avoir outragé et frappé des agents de la SNCF.

Dimanche 23 juin, vers 12h15, quatre mineurs SDF sont interpellés par la police. Quelques minutes plus tôt, ils auraient outragé et frappé des agents de la SNCF qui voulaient les expulser d'un train. Ils ont reconnu les outrages, mais pas les violences. Présentés au parquet ce lundi, ils ont écopé d'un simple rappel à la loi.

5 commentaires
  1. Georges Marchais - 25 juin 2019

    Mineurs SDF cela devient un fléau incontrôlable.
    Macron a-t-il une solution ?

    1. vieux caladois - 25 juin 2019

      c'est mon leitmotiv : les rois du monde de la génération Nintendo, mais ils sont inadaptés à notre société

  2. Abolition_de_la_monnaie - 25 juin 2019

    Le résultat d'une société de l'exclusion et avec les solutions d'un monde qui exclu, autrement dit, du merdier sur toute la ligne.

    1. vieux caladois - 25 juin 2019

      il faudrait commencer par lutter ….contre l'inculture ! je ne parle pas de l'illetrisme mais du sens de la culture : toute une génération, et même plusieurs, est imprégnée de la société du consumérisme qui est une véritable manipulation, le toujours plus, le toujours meilleur, le toujours plus beau et on leur fait croire que tout est à leur portée...et quand ils se rendent compte que cela est impossible ils font ce qu'on leur a soufflé aussi : ils se révoltent et se servent de la violence, violence des mots , violence des actes...alors que si on leur avait appris à réfléchir ils commenceraient à comprendre la manipulation dont ils sont victimes...et cela au-delà de toute philosophie, au-delà de toute idéologie !
      ouf ! mon neurone a chauffé...

      1. Abolition_de_la_monnaie - 25 juin 2019

        Mais c'est une manipulation qui va plus loin que la manipulation par les pubs et la culture.
        S'il n'y a pas de "consommation toujours plus grande", il n'y a plus de quoi faire des salaires, il n'y a plus de quoi payer les dettes... l'obligation débile (mais bien obligatoire dans un monde monétaire) de croissance économique a des ramifications jusque dans la culture, dans la violence glorifiée, etc.
        La philosophie ne peut pas grand chose face à la dictature économique. Pourtant c'est l'art du vivre ensemble et ça aide à déterminer nos valeurs dominantes communes.
        Quant aux idéologies... si c'est pour ce retrouver avec un monde sans idée, non merci 🙂

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut