Police © Tim Douet

Lyon : il se rend au commissariat et se retrouve en garde à vue

Un Lyonnais de 63 ans comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel pour vol de carte bleue. Devant le manque d'éléments probants et l'avocat du lyonnais qui a assuré de son innocence, l'ancien escroc a été relaxé.

L'habit ne fait pas le moine. Alors qu'il allait au commissariat de lui-même pour déposer plainte, un Lyonnais de 63 ans a été placé en garde à vue. "Je n'ai rien  compris", confie-t-il au Progrès. L'homme, aux plusieurs antécédents judiciaires pour vols et escroqueries, est cette fois arrêté pour vol de carte bleue, avec laquelle il aurait effectué deux retraits le 2 janvier, dans la rue Jean-Jaurès (Lyon 7e). Les enquêteurs pensent reconnaître le coupable grâce aux caméras de surveillance. L'autre élément qui les met sur la piste : le téléphone du Lyonnais de 63 ans a borné plusieurs fois au lieu des retraits d'argent. Le Progrès rapporte que les policiers insistent sur le passé judiciaire du Lyonnais, ainsi que sur les bornages de son téléphone, qui correspondent au lieu du vol et des retraits. Surprise cependant, quand ils apprennent que l'homme de 63 ans vit dans le quartier.

Le tribunal, en manque de preuves, a relaxé le Lyonnais qui clamait son innocence.

à lire également
Trois individus ont été interpellés place Béraudier devant la gare de la Part-Dieu. Ils tentaient de forcer une victime à leur acheter du cannabis, avant d'être mis en fuite par les militaires. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut