© Tim Douet

Lyon : éconduit par une camarade de classe, il la menace de mort

L'homme de 26 ans a pointé une arme en plastique vers une ancienne camarade de classe.

 

Ce jeudi matin, des policiers de Vaulx-en-Velin ont entendu des cris en provenance de l'extérieur du commissariat. Quand ils sont sortis, des témoins ont déclaré avoir vu un homme armé partir à bord d’un véhicule. Le suspect âgé de 26 ans (27 faits au casier judiciaire) était rapidement interpellé. Dans son véhicule, les forces de l'ordre ont découvert un pistolet en plastique avec lequel il avait menacé de mort une ancienne camarade de classe qui l’avait éconduit. Placé en garde à vue, il a refusé de s’exprimer sur les menaces. Il va être présenté au parquet ce jeudi en vue d'une comparution immédiate pour “violences volontaires aggravées et conduite malgré l’annulation du permis de conduire”.

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 25 octobre 2019

    Et il n'y a toujours pas d'enseignement des différentes approches de la psychologie dans toutes les écoles.
    Bon nombre de citoyens continueront d'être esclave de la violence et de toutes les incompréhension des comportements (des siens et des autres).
    .
    Ecole : fabrique de consommateurs frustrés pour qu'ils croient au bonheur par la consommation ?

  2. JANUS - 25 octobre 2019

    27 faits….N'en jetez plus son casier est rempli !
    Abolition, nous dit que c'est la société qui est responsable. Une bien vivre ensemble qui se croit crédible !

    1. Abolition_de_la_monnaie - 25 octobre 2019

      Plutôt que des "responsables" ou des "irresponsable", il vaut mieux s'attacher à comprendre les causes et les effets des situations pour ne pas avoir à les revivre.
      L'humain répond à son environnement. S'il est dans un environnement qui le programme "pour se la jouer", il va se la jouer. S'il est programmé dans le respect des autres et l'empathie, il répondra différemment. "27 faits" et toujours dans la même logique, ça veut dire que la société du fric est incapable de résoudre le problème (mais en a-t-elle le but ? Non, le but est la croissance, et ce n'est pas pour rien que "le trafic de drogues" a été intégré dans le PIB - C'est société est à abandonner, continuer à vouloir la soigner c'est prolonger le cauchemar).

  3. Galapiat - 26 octobre 2019

    si tu échanges avec Abo-minable, bon courage, il fait partie de ceux qui se sont échappés !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut