prostitution
©REMY GABALDA / AFP

Lyon : des prostitués ont manifesté à Lyon ce samedi

Une quarantaine de prostitués ont manifesté avenue Tony-Garnier, dans le 7e arrondissement, dans la soirée de samedi. Elles souhaitaient dénoncer les violences dont elles étaient victimes ainsi que les difficultés que leur posent les arrêtés anti-prostitution.

Pendant une trentaine de minutes, samedi, entre 21h15 et 21h45, une quarantaine de prostitués ont exprimé leur mécontentement à l’aide de pancarte, dans le quartier de Gerland, selon les informations du Progrès. Habitué à installer leurs camionnettes dans la contre-allée de l’avenue Tony-Garnier, l’endroit a été rendu inaccessible au début du confinement par des blocs de béton. Elles souhaitent que la municipalité renonce à ses arrêtés anti-prostitution, notamment celui interdisant le stationnement des camionnettes.

Sans alternative, elles ont commencé à occuper d’autres rues du quartier, dont la Cité-jardin. Perturbant le business des dealers, elles ont subi plusieurs agressions dont l’une remonte seulement au 11 juin.

Lyon  : tirs de mortier, bataille rangée sur fond de prostitution et trafic de drogue

1 commentaire
  1. JANUS - ven 10 Juil 20 à 8 h 45

    S'il y a une profession à risque c'est bien celle-ci.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut